Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grande Nouvelle

19 Octobre 2019, 21:07pm

Publié par tinotte

Bonjour à tout le monde !!

 

Ce soir je vous écris car j’ai une bonne nouvelle à annoncer.

Depuis le temps que je vous bassine avec ça, voilà, ça y est…

Mon livre va être ÉDITÉ !!

Je vous raconte l’histoire…

Mardi 8 octobre, une amie me dit qu’une maison d’édition est toujours en « appel à textes », qu’il faut absolument que j’envoie mon manuscrit. Je me dis, dans ma tête, « Ouais, je ferai ça après la zumba » (pad convaincu, j’avoue).

Le cours de zumba se passe, je crache mes poumons, je suis rouge comme une écrevisse, je dépose ma cocotte chez elle, regarde un ou deux exercices de maths avec une de ses filles et je rentre chez moi pour « envoyer le manuscrit ».

Je suis devant mon PC, un peu découragée mais je décide d’apporter les modifications nécessaires et d’envoyer mon texte.

Entre deux, je reçois des messages d’autres ME auxquelles j’ai envoyé mon manuscrit qui me disent « attendez encore, on attend des retours » ou « je vais commencer votre manuscrit semaine prochaine », bref, je me dis que c’est la phase logique, il faut attendre.

La semaine se passe et je suis absorbée par mon travail et l’écriture de mon deuxième roman. Quelques autres préoccupations mais bon… bref.

Mardi 15 octobre (anniversaire de ma chouchoute), je reçois un mail. Non, pardon, je reçois LE mail. Je le lis 3 fois avant de comprendre ces quelques mots « manuscrit lu », « coups de cœur », « aimerions vous proposer un contrat »… J’ai eu les larmes aux yeux, j’ai fait un bon de joie dans mon bureau, j’ai eu envie de le crier à la terre entière et en même temps le garder pour moi. Je tremblais comme une feuille.

Quelqu’un voulait de mon manuscrit ! Nan, mais vous le croyez ça ?

Alors j’ai envoyé un message à ma chouchoute, ma cocotte, mes bêtas, ma famille (la liste n’est pas dans l’ordre).

J’ai vécu sur un nuage tout le reste de l’après-midi. J’ai envoyé un mail avant mon cours de zumba et hop, allons nous défouler. Autant vous dire que ce cours là a été du grand n’importe quoi *rire*

J’ai reçu une réponse pendant le cours. Je l’ai lu, je ne réalisais toujours pas.

Ensuite, je suis rentrée. J’ai pris ma douche et pendant ce temps j’ai réfléchi. J’ai contacté toutes les ME qui avaient mon manuscrit pour leur demander où en était la lecture car j’avais eu une proposition de contrat.

Presque tous mes répondent que d’ici fin de semaine j’aurai un retour. Une me dit ne pas avoir encore commencé. Une qui était censée me répondre avant le 15 octobre a disparu des radars…

Le lendemain deux réponses (comme quoi, ça a vite quand il faut…) une qui me demande de modifier une grosse partie de mon histoire mais ils veulent travailler avec moi, l’autre est d’accord mais les conditions ne sont pas claires du tout.

Je discute avec mes amis, je demande conseil, je cogite, je travaille tout ça dans ma tête et finalement je me décide. Ce sera la première. Ils ont été directs, honnête dès le départ et ils ont annoncé la couleur.

Je les contacts, le contrat est reçu, signé et renvoyé.

Ca y est, je fais partie d’une ME.

Je ne peux pas encore vous dire laquelle, ni quand le livre sortira mais une chose est sûre, dès que j’ai le feu vert, je vous tiens au courant.

Mon éditrice éditoriale aime les licornes autant que moi (voire plus), je pense qu’on va bien s’entendre.

 

Beaucoup de personnes sont contentes pour moi, d’autres sont « ravies », et certaines personnes m’ont dit être « fières » de moi, à ce mot qui a été prononcé 3 fois (3 personnes différentes), sachez que j’ai pleuré. Je ne savais pas que je pouvais rendre fier quelqu’un. Merci. Du fond du cœur.

 

Je vous laisse, j’avais quitté mon nuage pour vous écrire mais il est garé en double file *clin d’œil*

 

Prenez soin de vous et…

A bientôt :*

images du site pixabay - libres de droit

Voir les commentaires

Qui sait qui je suis?

14 Octobre 2019, 21:26pm

Publié par tinotte

Bonsoir à tous !

 

Beaucoup de personnes pensent me connaître, de A à Z, mais peu me connaissent réellement.

Qui sait que je suis, d’après les dire de mon (ancien) psy, dépressive ? Qui sait que je refuse tout traitement car la dernière fois que j’en ai pris un j’ai été déphasée, perdue, inversée (je dormais le jour et vivais la nuit… pratique quand on va au lycée) ?

Qui sait que, chaque jour qui passe, je revêts un masque pour ne pas montrer mon vrai moi à tout le monde ?

Je dis à tout le monde que ça va alors qu’au fond de moi je me sens brisée ? Je ne me sens pas complète ?

Qui sait que je ne rêve que d’une chose le matin en me levant c’est de me recoucher et pleurer, encore et toujours ?

Oui, je sais, je me plains, je ne suis pas reconnaissante de ce que j’ai.

Je ne suis pas dans la rue, je n’ai pas une maladie incurable, je marche, je parle, j’entends…

J’ai une famille, des amis, un travail…

 

Selon mon psy (il était bien, il me manque parfois), je n’ai pas guéri des chocs émotionnels de mon enfance. Je ne développerais pas ici, mais en effet, avec ma famille, on a vécu des choses difficiles. Ces choses ont permis, dans un sens, de resserrer nos liens, mais cela a provoqué chez moi des peurs que je ne peux contrôler et quand je ressens des choses je les ressens plus « intensément ».

 

Beaucoup de personnes me disent que je suis TROP ceci ou TROP cela. Je n’y peux rien. Je ne contrôle pas. J’aimerai parfois savoir être autrement. Ces sentiments me bouffent de l’intérieur, me consument et me rendent faible.

Des personnes en abusent et je m’enfonce encore plus dans la noirceur qui habite mon cœur.

J’aime profondément ma famille, mes amis… quand je déteste c’est tout aussi profondément (il faut être honnête).

Le fait d’aimer autant provoque un sentiment de ne pas recevoir la même chose. J’en viens souvent à me dire que je mérite surement de ne pas être aimée.

Comment peut-on vouloir avoir dans sa vie une personne aussi cassée ?

J’ai beau donner le change au maximum, certaines personnes subissent mon mal être encore plus que les autres parce que je mise sur ses personnes… (en ce moment c’est lui qui prend et rien que ça, ça en fout en l’air).

Je suis aussi distante dans ces moments-là. J’ai besoin qu’on vienne vers moi pour me prouver que je ne suis pas qu’un pion dans la vie des gens. J’ai besoin de savoir que je compte, que j’existe.

J’ai une peur terrible de l’abandon. Perdre une personne qui compte (par décès ou parce que nos chemins se séparent), me terrifie. J’ai dans ma vie plusieurs personnes qui entrent dans cette catégorie.

Je m’inquiète beaucoup, tout le temps, pour tout et rien. Quand mes amis sont tristes, blessés, malades, stressés, j’aimerai pouvoir prendre sur moi leur mal être pour qu’ils ne connaissent pas la douleur. Moi, je la connais, je la gère, alors un peu plus ou moins… Je sais pourtant que personne ne pense ces choses, pour moi, quand je raconte ma vie ici.

Après tout chacun sa galère, n’est-ce pas ? Vous avez fort probablement raison.

 

Si vous saviez à quel point j’aimerais ne pas ressentir cette tristesse permanente. Comme j’aimerai ne plus jouer cette comédie qui m’épuise chaque jour un peu plus…

 

Prenez soin de vous, des vôtres et des personnes à qui vous tenez.

Dites aux gens ce que vous ressentez, ce qu’ils représentent pour vous. C’est important.

 

A bientôt : ) :*

images de pixabay - libre de droit

Voir les commentaires

Questions, définitions

12 Octobre 2019, 15:42pm

Publié par tinotte

Bonjour tout le monde !

 

J’espère que vous vous portez bien.

Depuis quelques temps je me pose des questions. La plupart des personnes diront que je m’en pose beaucoup, trop, souvent voire même beaucoup-trop-souvent tout simplement.

 

Bref, quatre mots tournent en boucle dans ces questions, dont vous trouverez les définitions juste après (dictionnaire Larousse pour l’endroit où chercher).

Honnêteté : Qualité d'une personne ou d'un comportement honnête. (Honnête : Qui agit avec droiture et loyauté.)

 

Confiance : Sentiment de quelqu’un qui se fie entièrement à quelqu’un d’autre, à quelque chose.

 

Respect : Sentiment de considération envers quelqu'un, et qui porte à le traiter avec des égards particuliers.

 

Considération : Bonne opinion qu'on a de quelqu'un ; estime, égards accordés à quelqu'un.

 

Je remarque que dans beaucoup de mes relations (actuelles ou anciennes), il manque au minimum une de ces choses.

 

Pour beaucoup, je suis une personne qu’il faut cacher, dont il ne faut surtout pas parler à son entourage. Sincèrement, je ne comprends pas. Je suis bien élevée, polie, je sais me tenir en société, je ne suis pas un top model (ça je le sais, je me regarde dans un miroir tous les matins) mais je ne suis pas un monstre non plus (même raison que précédemment) … Alors pourquoi ?

Pourquoi il ne faut pas dire que j’existe, que je fais partie de la vie des gens ? Pourquoi ces personnes ne disent pas les choses clairement en parlant de moi (quand elles le font, ce qui est rare, il faut l’avouer) ?

Est-ce que je suis une personne totalement inintéressante ? Je ne suis pas intelligente comme certaines personnes mais je ne suis pas bête non plus. Quand je ne comprends pas, je fais en sorte de chercher, trouver et assimiler.

 

Une personne une fois, avec qui je parlais depuis des années et dont je garde les sombres secrets pour moi, m’a dit un jour « je ne voulais pas t’annoncer cette nouvelle car je n’avais pas confiance sur le fait que tu saches garder le secret » … Vous n’imaginez pas la claque virtuelle que je me suis prise ce jour-là. Encore aujourd’hui, en vous écrivant ces mots, j’ai mal.

Cette même personne m’a annoncé une autre fois qu’elle ne me parlait pas de tel souci parce qu’elle était certaine que je la jugerais…

Dans toutes les personnes qui me connaissent en ce bas monde, toutes savent que je peux émettre mon avis sur une situation mais que jamais je ne me permettrais de juger. Je suis qui pour pouvoir faire ça ?

Il y a aussi les personnes qui ne répondent jamais avec franchise et honnêteté à vos questions, interrogations. On laisse le doute planer et quand on ressort un truc un jour la réponse qui arrive est « je n’ai jamais dit ça »… Eh bien vous savez quoi ? Apprenez à parler, à dire les choses franchement et ne pas tourner autour du pot. Vous pouvez détruire des gens avec un tel comportement.

 

Aujourd’hui je suis là, avec toutes ces questions qui étaient dans ma tête et qui sortent sur le papier.

Et je me dis que moi, je suis un pu**** de livre ouvert.

Tout le monde sait qui compte dans ma vie car je ne me cache pas pour dire « unetelle, ma meilleure amie » ou encore « unetelle, ma grande sœur d’amour » ou encore « unetelle, ma cocotte à moi », « Lui, dont il ne faut surtout pas parler mais dont je ne peux m’empêcher », « eux, qui m’ont brisé le cœur autant en amitié qu’en amour »… bref, je dis les choses, je ne cache rien car cacher, garder pour soi un jour ça pourri au-dedans de nous et ça fait un beau gâchis.

Encore une fois pensez à ceux qui sont autour de vous et qui n’attendent que quelques mots parfois pour aller mieux.

Oui, je suis chiante, oui je demande toujours TROP, oui je sais que je ne suis jamais contente mais je suis entière.

Pas de gris, c’est blanc ou noir. Positif ou négatif, pas de « milieu » !!

 

Chaque relation mérite un minimum de respect.

Ma mamie (ce qu’elle me manque) me disait toujours : « ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’ils te fassent ». J’applique du mieux possible ce qu’elle m’a appris…

 

Prenez soin de vous et de ceux qui comptent…

A bientôt :*

Voir les commentaires

En attendant demain

7 Octobre 2019, 18:35pm

Publié par tinotte

Attendre le soir pour redevenir celle que je suis,
Espérer autant que redouter ses moments,
Se retrouver face à soi, ce vide, cette solitude,
Entendre le silence alentour et celui de mon âme.

Quand la porte se ferme, le masque tombe,
Les larmes peuvent reprendre leur place,
Le froid réintégrer mon cœur,
Mon esprit à analyser et espérer.

Je ne suis que survivante de ma vie,
J'espère chaque jour retrouver cette étincelle,
Cette flame qui animerait mon être,
Je ne suis qu'une enveloppe, qu'un être humain dont on se sert...

Tout ce que je peux espérer c'est être cette flame pour quelqu'un,
Cette étincelle qui eclaire le temps d'un instant,
Que mon masque puisse apaiser quelques minutes une âme épuisée,
Être pendant un bref instant celle que je joue...

Oublier pendant ce temps que je ne suis qu'un passe temps,
Ne plus penser que l'on se sert sans s'appercevoir de mon épuisement,
Je voudrais être, exister pour quelqu'un,
Je sais pourtant que cela ne sera jamais pour moi...

Je réalise pourtant...
Je baisse les bras...
Il ne sert plus à rien de croire en tout ça...
Continuer mon chemin... En attendant demain.

Tinotte
Tout droit réservé
 

Voir les commentaires

Reckless Love - Diane Hart

3 Octobre 2019, 21:35pm

Publié par tinotte

Résumé :

 

Installé à New York depuis la fin de ses études, Jack O'Shea cumule les succès. Fortune, pouvoir, femmes, tout lui réussit. À la tête d'un fonds d'investissement, il mène son existence d'une main de maître mais surtout de fer. Pour ce séducteur ténébreux et inaccessible, la vie ne doit rien laisser au hasard. Le hasard génère de l'imprévu et Jack déteste les imprévus... du moins jusqu'à ce qu'il pose les yeux sur la meilleure amie de sa sœur.

À vingt-cinq ans, Lauren Williams a tout pour elle. Ravissante, brillante et indépendante, elle sait ce qu'elle veut et où elle va. Alors que la plupart des femmes la jalousent, les hommes, eux, la désirent. Lorsqu'elle décroche un job aux États-Unis, la jeune femme est aux anges. Pour cette carriériste ambitieuse, c'est le début d'une nouvelle vie. Enfin ça, c'était sans compter sur l'arrogant, mais néanmoins irrésistible frère de sa plus vieille amie.

Entre eux, l’attraction est inattendue, dévorante et pourtant, impossible. Elle est sensuelle, insaisissable et désinvolte or représente tout ce qu'il a toujours fui. Il est séduisant, énigmatique et fait resurgir en elle les sensations défendues d'un passé compliqué. Déchirés par le poids de leur histoire respective et le désir dévastateur qui les consume, Jack et Lauren parviendront-ils à lâcher prise ? Et surtout, en assumeront-ils les conséquences ?

 

Mon avis :

 

Je viens de fermer le livre il y a une heure.

J’ai aimé ce livre. Du premier mot au dernier.

Je me suis attachée aux personnages, mon cœur a battu au même rythme que le leur, les larmes me sont montées aux yeux, la rage m’a envahie, la peur m’a soufflé et j’ai cru bien souvent partir en combustion spontanée.

Diane est une auteure qui emploi les mots qu’il faut au bon moment. Ses descriptions sont parfaites et je peux vous dire que si un Jack O’Shea existe sur cette planète, je le veux pour moi (et il a pas besoin d’être riche, juste le mec, ça me va !!)… Bien sûr, je suis loin de ressembler à Laurent mais je saurais le combler *sourire coquin*

Diane a, sur son compte Instagram, créée « #leclubdescochonnesromantiques » et croyez-moi, je sais pourquoi ! (Diane, si tu m’entends… me lis… j’en suis !!)

 

Ce soir, je suis à la fois heureuse de me dire que j’ai eu la chance de lire cette histoire, que j’ai vécu et pour laquelle j'ai ressenti des émotions comme rarement en lisant un livre, mais je suis triste aussi… triste de me dire que je n’aurai plus Lauren et Jack avec moi au petit déjeuner le matin, le midi pendant ma pause et le soir avant d’aller me coucher. Une semaine et demi avec eux mais elle a été intense (à beaucoup de points de vue). Souvent, en me rendant à pieds au travail, je faisais des suppositions dans ma tête quant à la suite de l’histoire. J’étais frustrée quand je ne pouvais pas lire autant que je le voulais ou même quand je ne pouvais pas lire du tout.

 

Ce livre va rejoindre ma pile des livres « doudou ».

Vous ne pouvez pas passer à côté de ce livre si vous aimez les histoires d’amour, si vous aimez l’érotisme et si vous aimez ressentir une palette d’émotions.

 

Merci Diane, du fond du cœur. J’espère, un jour, transporter à mon tour des lectrices comme tu l’as fait avec ce livre.

 

N’hésitez pas à me donner votre avis quand vous l’aurez lu à votre tour 😊

 

 

A bientôt : ) :*

Voir les commentaires

Explosion de vide....

1 Octobre 2019, 22:30pm

Publié par tinotte

Comment comprendre et réagir
Quand on passe de tout à rien
Sans une explication, un mot,
Juste le vide, le néant, le silence.

Ce silence parfois aussi léger qu'une plume,
Pourtant aussi lourd qu'une chape de plomb,
Qui laisse entrevoir mes propres failles,
M'envahit de toutes ses interrogations sans réponse.

Se sentir pleinement exister un jour,
Puis se sentir subsister ensuite par la force des choses...
Les montagnes russes, le désert à l'horizon,
Et moi... finalement, uniquement... dans cette explosion de vide.

Tinotte,
Une autre Tinotte
Tout droit réservé

Voir les commentaires

reprise du travail...

28 Septembre 2019, 17:15pm

Publié par tinotte

Bonjour tout le monde !

La reprise après ces deux semaines de congés a été éprouvante et pleine de surprises.

Au boulot, entre la montagne de choses à faire et une formation, j’ai cru que je n’arriverai pas au bout de la semaine… Mais nous sommes au weekend et je suis là *sourire*

 

Les migraines ne me quittent plus, elles s’enchaînent… Parfois fortes, parfois en fond mais jamais elles ne s’éloignent… pourtant j’ai rompu « x » fois avec elles, mais elles s’accrochent comme un chewing-gum à une chaussure (jolie image, oui je sais *rire*)

Le moral fait du yoyo version montagnes russes mais avec des gros creux… comme un bateau qui serait pris en pleine tempête dans le creux des vagues. J’ai eu souvent l’impression que j’allais être engloutie, que j’allais me noyer, et puis chaque jour, une bouée a été lancée…

Un message, un mot, une attention… Chaque jour une personne différente est venue à mon secours sans le savoir… à ces personnes MERCI.

La semaine dernière j’ai reçu plusieurs réponses de maisons d’éditions pour mon premier roman…

Des avis favorables !! J’ai explosé de joie ! Moi qui me disais que jamais je n’aurai de réponse… Et puis… là, le coup de bambou. Toutes me demandent une participation en 800€ et 2200€. Autant vous dire que j’ai décliné les propositions. Pour ces sommes-là autant que je fasse de l’auto-édition.

 

Hier, j’ai dû poser mon après-midi pour régler des soucis personnels (qui m’ont mis en colère, il faut bien l’avouer) mais qui n’ont pas trouvé entière solution (et ça, ça m’agace prodigieusement) … du coup, après avoir couru un peu partout pendant une partie de l’après-midi, j’ai décidé d’aller chez le coiffeur. J’ai coupé… 10 centimètres !! Pour moi c’est un véritable exploit… Les personnes qui me connaissent savent que mes cheveux ne doivent pas perdre plus de 2cm normalement. J’ai eu envie de changer… Et vu les retours des amis et de la famille (et autre…) j’ai bien fait *sourire*

Je me sens un peu mieux du coup.

Ce matin, une auteure avec qui je discute occasionnellement est venue me narguer en me disant qu’une des maisons d’éditions qui a refusé mon manuscrit a accepté le sien. Elle a voulu savoir pourquoi le mien avait été refusé. Et m’a parlé d’aller faire étudier son contrat par des avocats… Elle n’avait même pas l’air ravi du fait que son livre ait pu plaire… Bref, même si ce n’était pas intentionnel, ça m’a fait mal. Je me suis sentie… rabaissée. Enfin… Je ne dois pas me dire que je suis nulle pour autant (même si pour le moment je me sens plus que nulle…).

 

Je file me préparer… resto improvisé ce soir… me reste moins de deux heures… c’est jouable *rire*

 

Prenez soin de vous !!

A bientôt :*

 

Pour les photos, la référence est sur la photo

La photo de la bouée vient du site maxi toys

Voir les commentaires

Forget the reason - Sweetie Ly

28 Septembre 2019, 16:20pm

Publié par tinotte

Résumé :

 

Quand interdit rime avec amour, que toute raison est appelée à tomber dans l'oubli, le bonheur peut-il triompher ?

Capucine est une jeune fille introvertie. Peu sûre d'elle et de son physique, elle subit une relation toxique avec un petit ami qui l'utilise, la manipule et la terrorise. Ne voyant que les côtés sombres de sa vie, celle-ci retrouve des couleurs le jour de la rentrée dans son nouveau lycée quand elle croise le regard de Nathan. Beau, ténébreux, ce dernier peine à remonter la pente après une histoire doublement douloureuse. Lors de cette rencontre, tout bascule. Mais chaque bonheur a un prix. Et le leur sera lourd à payer. Car leur romance est bien plus qu'une simple histoire d'amour. Nathan et Capucine représentent... l'interdit.

 

Mon avis :

 

Forget the reason n’est pas le premier roman de Sweetie mais il est le premier que moi je lis d’elle.

Je n’avais donc aucune attente. Je n’ai lu aucun des commentaires sur les différents réseaux.

J’ai donc lu le résumé et je me suis laissée tenter.

Dès le résumé on sait qu’on sera dans la catégorie « young adult » car les protagonistes sont au lycée. Ce genre d’histoires ne m’arrêtent pas. Bien au contraire, ça me permet aussi de pouvoir dire à une amie si ses filles peuvent lire sans crainte ces livres. Je sais que de nos jours le sexe fait parti de la vie de tous les jours mais j’ai des principes et je pense qu’il ne faut pas non plus en mettre à toutes les sauces et surtout ne pas faire passer le message aux jeunes qu’au plus on commence tôt au mieux on découvre la vie.
Attention, ce n’est que mon point de vue mais je le donne quand même.

Pour en revenir à Forget the reason, ce livre m’a beaucoup plus. Il n’y a pas de sexe à tout va. Il y a de la subtilité. Différents sujets sont abordés et l’auteur en profite, l’air de rien, pour mettre en garde les jeunes.

De plus, là où beaucoup peuvent dire que le livre traine en longueur je dirai qu’ils ne connaissent pas les difficultés de l’écriture. Généralement, quand un auteur décrit telle ou telle chose avec plus de ferveur, on peut se dire que cela à une importance particulière pour lui.

J’ai aimé sa façon de décrire les relations entre les différents personnages. Je sais que Sweetie nous parle beaucoup d’elle à travers ses mots et de personnes de la vie réelle qui ont une importance particulière dans son cœur.

Je trouve ça beau et tellement pur finalement.

Un livre à lire sans se prendre la tête.

Oui, il y a parfois des coquilles, mais vous en trouverez dans 80% des livres que vous lirez…

Sincèrement, lisez-le. J’ai pour ma part passé un excellent moment.

Je vais le conseiller à mon amie pour ses filles, si elles veulent le lire.

 

N’hésitez pas à me donner votre avis quand vous l’aurez lu à votre tour 😊

 

 

A bientôt : ) :*

Voir les commentaires

Qui?

20 Septembre 2019, 11:00am

Publié par tinotte

Prendre le temps de me poser, d’écouter,

J’entends les rouages de mon cerveau qui se mettent en route.

Être cette femme souriante aux yeux de tous, triste à l’intérieur,

Être « elle » avec lui mais ne jamais lui appartenir.

 

Ces deux facettes font de moi ce que je suis,

Jamais elles ne se rencontreront,

Elles sont deux univers, deux catégories, mon yin et mon yang.

Être moi sans ne jamais être complète.

 

Qui peut comprendre ce que moi-même je ne m’explique pas ?

J’ai tellement dû me cacher, jouer et m’ignorer,

Qu’aujourd’hui je ne sais plus qui je suis, qui je dois être…

Laisser faire le temps et agir la vie… 

 

 

Tinotte.

Tout droit réservé

Voir les commentaires

vacances à NICE 2019 et plus

18 Septembre 2019, 13:30pm

Publié par tinotte

Coucou à tous et toutes !

 

Me voici de retour pour vous parler de mes vacances. Oui, je sais, je suis « toujours » en vacances… Que voulez-vous ? Je ne vais pas me plaindre.

Surtout que cette fois, je suis partie à Nice ! J’ai été passer quelques jours chez ma pokeuse et ses loulous ! (Ne cherchez pas, ce surnom vient du réseau social qui commence par un « F »).

Il y a deux ans, quand j’y suis allée, on se voyait pour la première fois en vrai après de longues heures de discussions via internet. Un coup de foudre amicale, mon âme sœur d’amitié. Depuis, même si on ne se parle pas tous les jours, on sait qu’on est là l’une pour l’autre. Preuve en est, quand je lui ai demandé si je pouvais passer une semaine chez elle en septembre, elle a dit oui sans hésiter (du moins c’est mon ressenti *sourire*)

 

J’ai donc pris le train (8h… en même temps Lille-Nice ne se fait pas en une heure… ah, si, en avion… beurk !!) et c’est avec impatience que je les ai retrouvés à la gare. J’étais épuisée d’être restée 8h assise (oui, c’est fatiguant !!) mais quel bonheur de les revoir ! et surtout QUELLE CHALEUR !! *rire*

 

Pendant ces quelques jours (qui sont passés beaucoup, mais genre vraiment beaucoup, trop vite), nous avons été « Chez Pipo », mon resto chouchou… La Socca, un régal… je crois que c’est un de mes plats favoris au monde (parmi tant d’autres *clin d’œil*), le cadre, l’ambiance et surtout c’est le premier resto que j’avais fait avec ma pokeuse et les loulous il y a deux ans !! Un peu de nostalgie dans ce monde de brut *sourire*

 

Nous avons été faire les magasins aussi, puis une balade dans le vieux Nice, ses ruelles, ses petites boutiques qui se collent et tentent de rivaliser les une avec les autres (bien entendu j’ai craqué pour un souvenir à mettre chez moi… seul craquage des vacances d’ailleurs, à souligner)… Nous avons aussi été nous balader à Marineland, plus précisément à la ferme. J’ai passé un très bon moment là-bas, entre rire et découvertes et surtout une bonne fatigue à la fin de la journée.

 

Ma pokeuse et une de ses amies m’ont aussi fait découvrir un coffee shop « Chez les Garçons ». Une déco rétro des années 90 avec les jeux de mon enfance, les posters des séries Tv et une nourriture faite maison, saine et bio… Un régal… et leurs pâtisseries… OMG !! Heureusement que j’habite loin, sinon je pense que je ne pourrais plus entrer dans mes vêtements tellement je passerai mon temps chez eux…

 

J’ai aussi récupéré ma commande en eau de parfum. Ma pokeuse vend ces merveilles. Je vous explique. Ce sont des références qui se rapprochent des grandes marques mais qui ne sont en aucun cas des copies. Exhalessence® est une marque à part entière qui fabrique ses propres eaux de parfum et qui ne fait pas payer le prix de la marque. Les prix sont plus que raisonnable et à chaque commande, ma copine nous fait un petit cadeau… Si vous voulez plus de renseignements, je peux vous indiquer comment la contacter. J’en suis à mon 7ème flacon, j’aime changer et au pris proposer, je ne vois pas pourquoi je m’en priverais.

 

Concernant mon roman, celui-ci vent de partir dans deux comités de lecture… comment vous dire que j’angoisse comme pas permis ? Si vous pouvez croiser les doigts ou m’envoyer toutes vos ondes positives, je suis preneuse…

Je vous tiens au courant, bien entendu !!

 

Prenez soin de vous !!

 

A bientôt : ) :*

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>