Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

concert 31/10/2017

26 Novembre 2017, 15:05pm

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour !!

Avec presque un mois de retard je vais vous parler de ce merveilleux moment passé le 31 octobre dernier au Zénith, avec ma chouchoute et avec le grand RAG’N BONE MAN

Tout d’abord nous sommes parties du travail et direction la capitale… je déteste – DETESTE – le périphérique… Mais je subis cette épreuve plutôt bien quand je ne suis pas toute seule dans la voiture (c’est moi qui conduis, la majeur partie du temps car j’ai peur quand ce n’est pas moi qui conduis… mais si je vais à Paris avec mon super pote là c’est lui qui conduit car il connait tous les raccourcis lol). En plus avec ma chouchoute ça nous a donné l’occasion d’un moment rien que nous deux (et croyez-moi ça n’arrive pas super souvent) pour papoter, rire, être grave, en résumé « nous remettre à jour » ;)

 

Nous sommes arrivées là-bas et on a découvert un parking tout beau, tout neuf et relativement vide à deux pas et demi de notre salle de concert… LE PIED !!

 

Ensuite le passage obligatoire de la file d’attente, de la vérification des sacs, de la « fouille » et nous voilà dans la salle… Bon on la connait cette salle (ma chouchoute surtout, moi c’était ma 3ème fois) et on s’installe dans les gradins, au plus près de la scène sur le côté gauche (oui, je vous explique pour que vous y soyez aussi, je sais, je suis trop sympa)

 

Après un petit moment d’attente, les lumières s’éteignent et là une première partie commence… Et franchement je ne sais pas quoi dire à part que je n’ai pas du tout aimé… C’était super pessimiste… Bon en même temps le chanteur nous a dit qu’il n’avait que deux chansons positives dans son répertoire (direct ça met dans l’ambiance lol)…

Puis une deuxième première partie et je n’ai pas été plus emballée non plus. Eux ils criaient dans le micro, ça faisait mal au tympan… (Vous allez dire que je critique beaucoup mais je ne suis pas la seule à avoir eu cet avis…) Je n’ai même pas retenu le nom de ces deux groupes pour être honnête.

(La première première partie)

La lumière se rallume et nous avons le temps de discuter un peu avec mon amie et les personnes devant nous (un couple charmant qui avait eu la chance de voir la star du soir en concert privé sur une péniche parisienne il y a quelques mois avec une radio)….

Quelques instants plus tard, ça commence !!

 

Rag’n Bone Man entre sur scène, à la cool, pas du tout impressionné par la salle quasi pleine devant lui (moi je serai retournée illico en coulisse me cacher derrière une chaise) et il ouvre la bouche et là, le choc ! Déjà que sa voix à la radio, à la télé me faisait frissonner mais là, en vrai (vous m’excuserez l’expression mais j’en trouve pas d’autre) bordel de sa maman !! Quelle voix !! Quel organe (vocal !! Je précise, on ne sait jamais)…

Et on le voit, clairement, il s’éclate, il donne tout ce qu’il a pour son public parisien. Il nous dit même a un moment qu’il est surpris par notre présence aussi nombreuse, et qu’on est un chouette public (Ba eh ! normal man !! eh oh !! C’est nous quoi…) même si il doit dire ça à chaque concert (eh oui, je ne suis pas si bête non plus lol).

Il a ce sourire parfois qui le fait ressembler à un gamin qui vient d’avoir droit à un cadeau parce qu’il a réussi un contrôle à l’école ou un truc du genre (bon… je ne  savais pas comment faire la comparaison autrement, vous ne m’en tiendrez pas rigueur, j’en suis sûre !!)

 

On est repartie de la salle avec un sourire jusqu’aux oreilles, impossible à retenir. Un pur bon moment, comme dit si bien ma chouchoute c’était « un concert rempli d’ondes positives ». On aurait eu envie de balancer ces ondes un peu partout pour répandre le bonheur autour de nous.

Rag’n Bone Man passe près de chez vous, un seul conseil : FONCEZ acheter vos places, vous ne le regretterez pas…ou peut être que vous regretterez que ça ne dure pas une ou deux heures de plus ;)

 

J’espère avoir pu vous donner envie de rencontrer cet ovni à la voix qui me fait frissonner, et si ce n’est pas de le voir en concert, au moins d’écouter ses chansons…

 

A bientôt… : )

Voir les commentaires

Un article dédicacé à ma chouchoute: l'amitié ++

23 Novembre 2017, 09:00am

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour !!

J’espère que ça roule pour vous tous et toutes !!

Pour moi, ça ne va pas trop mal. Je dirai même que ça va plutôt bien !! (Il faut que j’arrête avec mes phrases négatives !!)

Mardi, ma chouchoute, ma bff, ma louloute, mon amie plus qu’amie (bref, vous l’aurez compris, une femme en or comme on en fait plus) m’a envoyé des messages (vous allez me dire que jusque là tout est normal), mais les messages envoyés sont tellement  touchants et sincères (venant de sa part) que j’en ai eu les larmes aux yeux et qu’en lisant les messages pour la deuxième fois les larmes ont roulé toutes seules sur mes joues rebondies. J’étais au travail, mais ce n’est pas grave. Ces mots m’ont touché. Ces mots m’ont reboosté, ils ont tapé là, droit dans mon cœur. Ils se sont frayés un passage jusque dans mon cœur et ils ont réchauffé cette partie qui devenait froide et glacée en moi, qui perdait goût à continuer et à me battre contre tous ces petits désagréments du quotidien (il faut dire que ces derniers temps je suis à fleur de peau et que je fais une montagne insurmontable de tout).

J’ai fait une capture écran de ces mots qui apaisent mes maux, ces lignes qui me redonnent le sourire quand il s’efface. Je vais vous les partager car je vous souhaite à chacun et chacune d’avoir une personne comme elle dans votre vie.

Une personne comme elle qui est toujours là, quoiqu’il arrive, quoique vous fassiez, décidiez. Une personne comme elle qui est à l’écoute, qui vous fait rire, qui vous fait partager ses moments de bonheurs car elle sait que ses bonheurs à elle, sont les vôtres aussi. Elle sait quand vous n’allez pas bien même si vous arrivez vers elle avec un sourire (faux) jusqu’aux oreilles, des « tout va bien », elle vous laisse croire qu’elle ne voit rien mais elle voit. Elle attend que vous vous confiiez à elle mais si c’est trop long elle vient vous voir et vous demande ce qui ne va pas…

 

Elle est douceur et générosité. Elle est honnêteté et prévoyance. Elle est une amie hors du commun, elle est une maman extraordinaire, elle est une épouse parfaite, elle est cette amie que j’ai toujours voulu avoir et que j’ai sans avoir besoin de me la fabriquer dans ma tête comme mes personnages de roman.

 

Grâce à elle j’ai envie d’aller mieux, j’ai envie de me bouger et aussi de me surpasser. Je n’ai pas dit POUR elle mais GRÂCE à elle.

Tout ce que j’ai entrepris, je l’ai fait pour moi. L’arrêt de la cigarette me concerne moi, me remettre à l’écriture également, me reprendre en main aussi, mais ELLE me soutient, ELLE est présente et me met un coup de pied aux fesses quand c’est nécessaire. Et parfois ses coups de pieds sont de jolis messages tout doux qui vous donnent envie de lui dire « Merci » et de la serrer fort contre votre cœur pour lui montrer ce que vous ressentez pour elle car vos mots ne seront jamais à la hauteur.

Alors oui je l’aime d’amour cette personne merveilleuse, ma chouchoute.

Je l’aime comme on aime une sœur, je l’aime comme on aime un membre de sa famille, comme quelqu’un de mon sang.

 

Je sais que cet article est un article intime et personnel, mais il vient du fond de mon cœur. Elle sait déjà tout ça, mais aujourd’hui je voulais lui dédier cet article. Qu’elle sache cette place particulière qu’elle a dans mon cœur.

 

A bientôt…

Voir les commentaires

Et je danse aussi - Anne-Laure BONDOUX et Jean-Claude MOURLEVANT

22 Novembre 2017, 17:37pm

Publié par tinotte

Résumé :

Un mail comme une bouteille à la mer. D'ordinaire, l'écrivain Pierre-Marie Sotto ne répond jamais aux courriers d'admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n'est pas une " lectrice comme les autres ". Quelque chose dans ses phrases, peut-être, et puis il y a cette épaisse et mystérieuse enveloppe qu'elle lui a fait parvenir – et qu'il n'ose pas ouvrir. Entre le prix Goncourt et la jeune inconnue, une correspondance s'établit qui en dévoile autant qu'elle maquille, de leurs deux solitudes, de leur secret commun...

 

Mon avis :

Une histoire qui est écrite dans un style qui ne m’est pas familier mais qui se lit facilement.

Une histoire dans laquelle je me suis prise rapidement.

Est-ce parce que je discute moi aussi avec une auteure (bon là dans le livre c’est un auteur) ? Je ne pense pas que cette similitude m’ait fait apprécier plus ce livre. J’ai souri car j’ai trouvé la coïncidence drôle. Il faut dire, depuis le temps que j’ai « et je danse aussi » sur ma table de chevet et que je ne le lisais pas…

Je me suis vite prise au jeu de ces échanges, de cette histoire, de ces non-dits… J’ai eu envie de découvrir le pourquoi du comment, de mener mon enquête « à ma façon » de faire des suppositions (toutes plus tordues les unes que les autres)…

J’ai été très agréablement surprise.

Un style frais et simple. Pas mon style habituel mais j’ai beaucoup aimé et je vais le recommander.

Je me suis demandé s’il y aura une suite. Je ne pense pas. Pourtant j’aimerai bien.

Je vous conseille ce livre, vraiment et sincèrement.

 

Bonne lecture et à bientôt : )

Voir les commentaires

2 semaines et complètement à la masse

19 Novembre 2017, 22:16pm

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour !!

Aujourd’hui cela fait 2 semaines que j’ai arrêté de fumer ! Deux semaines, ça passe super vite et en même temps c’est super long…

La première semaine ça a été vraiment facile, trop peut-être, mais cette deuxième semaine a été un calvaire.

Un vrai calvaire. Comme je l’ai dit mercredi, je passe par des émotions compliquées mais là je crois que vendredi ça a été le pompon, la cerise sur le gâteau, je suis une cocotte minute don le couvercle va sauter d’une minute à l’autre…

Le pire c’est que je me prends des réflexions comme quoi je fais du mauvais esprit alors que de toute la journée je me suis prise un mur de silence ou limite de mépris…

 

Je suis perdue… 

Je suis démotivée pour aller travailler, j’adore ce que je fais, mais au travail on ne me donne pas envie de me donner à fond, on ne me donne pas envie d’y aller et de sourire…

 

Je suis entourée de personnes qui me soutiennent et qui m’aiment, je le sais.

Je sais que ces personnes veulent m’aider et m’encourager.

J’apprécie les « Aller !! Tu es à 15jours !! Une journée de plus et tu battras mon record un jour » de mon père ; les « Tu déchires !! » de ma chouchoute ; les «Félicitations ma chérie » de ma maman, mais quand ma maman me dit « Prends sur toi, et si tes collègues te font la misère ce n’est pas grave ça doit te passer au-dessus » eh bien là je ne peux pas… je ne peux plus pour être honnête… Je crois que le fait d’arrêter de fumer enlève aussi les barrières que j’avais installées autour de moi et que là tout s’effondre comme un château de cartes…

 

J’ai passé une bonne partie de ma journée à pleurer, à me dire que finalement :

  •  je ne suis pas si forte que ça, que je ne sais que me plaindre,
  • que je ne suis peu-têtre pas faite pour mon boulot,
  • que mes amis ne méritent pas quelqu’un comme moi dans leur vie,
  • que si je n’ai pas d’amoureux ce n’est pas étonnant vu la loque humaine que je suis depuis quelques temps…

(et plein d’autres choses encore mais si je liste tout on est encore là demain ;)  )

 

Je ne pleure pas sur mon sort, attention, j’ai choisi d’arrêter de fumer mais je ne savais pas que l’on passait par tout ça. En même temps vu comment je galère, il est hors de question que je reprenne la cigarette car après quand je voudrais arrêter à nouveau ce sera pire… mais, et oui, il y a un mais, j’ai pris la cigarette électronique à zéro nicotine car je suis faible, et que je devenais trop désagréable avec tout le monde. Je ne me supportais plus et avant que l’on me haïsse j’ai préféré prendre ce substitut et pour ça je ne me félicite pas

 

Un article à la fois positif et à la fois négatif… et j’en suis désolée.

 

De plus, je me demande si je ne devrai pas chercher du boulot dans mon domaine ailleurs…

Est-ce qu’au bout de 10 ans au même endroit je ne devrai pas aller voir d’autres horizons, même si je sais que l’herbe ne sera pas plus verte que là où je suis déjà ??

Est-ce que je dois changer de métier carrément ?

Est-ce que je dois rester dans la région ou partir ?

Plein de questions qui pour le moment restent sans réponse…

 

Je n’ai pas avancé dans mon roman ce weekend, mais je lis deux livres en même temps… Un qui va faire l’objet d’un article dès que j’aurai fini de le lire… Pour l’autre ça devra attendre quelques temps mais une chose est sur l’article sur ce deuxième livre en cours de lecture va être un article qui va me tenir fort à cœur !!

Je vous laisse d’ailleurs pour poursuivre un peu ma lecture : )

 

A bientôt pour un article plus positif (je le souhaite de tout mon cœur !!)

:* :*

Voir les commentaires

12ème jour

16 Novembre 2017, 20:15pm

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour!!

Comme je le dis dans le titre, je suis dans mon 12ème jour d'arrêt de la cigarette et même si personnellement je ne ressens aucun manque, mon corps lui si..

Je fumais par plaisir et non par réel besoin... Donc pour moi cet arrêt est  facile d'un point de vu conscient...

Cependant, je dors ultra mal, déjà que je ne dors pas beaucoup à la base mais si on rajoute en plus un mauvais sommeil... ça complique les choses...

Je passe par des humeurs tellement différentes en un court laps de temps que même moi j'en ai le tournis...

Hier par exemple, je suis arrivée au travail d'une humeur massacrante

Je vous assure que je n'étais pas à prendre avec des pincettes... Le pire c'est que je n'arrive pas à contrôler... je sens que la colère monte et je n'arrive pas à la gérer...

Dans l'après-midi, la moindre contrariété et je fondais en larmes

Comme une gamine et là pareil, tant que la source n'était pas tarie je ne pouvais pas m'arrêter... (heureusement que je ne travaille pas le mercredi après-midi!!)Et je vous assure que ça épuise. Je suis rentrée chez moi, je suis tombée comme une masse...

Tellement crevée que je n'ai pas entendu ma machine à laver... et je vis dans un studio alors c'est limite si je dors pas sur la machine ;) Je vous assure que si je ne l'ai pas entendu c'est que la fatigue était intense et que le sommeil a pour une fois était bien profond...

Suite à cette sieste improvisée, j'ai eu une énergie folle... tellement d'énergie que tout en étant au téléphone avec mes parents j'ai fait des abdos, je sautillais sur place... bref comme de l'hyperactivité... tellement que je m'agaçais moi-même, pour vous dire...

Aujourd'hui c'est surtout l'agacement qui prédominait...

j'espère que cela va passer vite car ce n'est agréable ni pour moi, ni pour mon entourage, même si je vous assure que je fais mon maximum pour être agréable...

En attendant, je suis fière de moi, je tiens bon et je ne lâcherai pas. Parfois je me dis que si je fumais une cigarette tous ces soucis d'humeur passeraient mais ce serait au détriment de ma santé, de ma décision... Je me décevrai, et ça je ne veux pas. Je me déçois assez dans d'autres domaines.

Je vous souhaite une bonne soirée ou journée en fonction de quand vous lirez cet article...

A bientôt :)

Voir les commentaires

début de mon nouveau moi

10 Novembre 2017, 13:30pm

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour,

 

Cette semaine est vraiment riche en changement.

 

Comme vous le savez, la semaine a commencé par : L’arrêt de la cigarette (5 jours déjà !!) et même si il y a des hauts et des bas, je gère plutôt pas mal. Je pensais que j’aurai envie de grignoter, de râler, de tout casser, et en fait non. Bon parfois, j’ai envie de pleurer, mais est-ce dû à l’arrêt de la cigarette ou à la fatigue accumulée ?

(le 10/11/2017 à 00h02)

 

Ensuite, je suis allée commander mes nouvelles lunettes… Et j’ai décidé de changer de style. Avant, je prenais des lunettes discrètes, celles qu’on dit « passe partout » et là j’ai pris des lunettes plus marquées, avec des couleurs, des lunettes qui me donnent, je trouve, un air un peu plus sérieux, un peu plus mon âge.

Après tout, il faut quand même que j’assume, je n’ai plus 20 ans mais 34 et je suis une adulte, une femme, une femme qui a décidé de changer de vie, et une personne qui va avancer quoi qu’il arrive.

 

Enfin, je me suis mise à l’écriture de mon livre. Certes, un tout petit début, une page pour le moment, mais vu le nombre de fois où j’ai écrit puis effacé et réécrit… je crois que j’ai passé plus de 2h sur cette première page. Je ne suis jamais satisfaite de ce que je rédige.

Je vais d’ailleurs m’y remettre très vite. Dans ma tête ça bouillonne, je n’ai qu’une envie, écrire, raconter, faire vivre ces personnages dans ma tête… A parler comme ça on pourrait me prendre pour une folle mais non, je vous l’assure, je suis normale… Tout dépend de ce qu’on appelle « normal » me direz-vous.

J’aime avoir ces personnages avec moi, j’ai envie de vous les partager, j’ai envie qu’ils puissent vous faire vous évader de votre quotidien comme ils arrivent à me faire m’évader du mien…

Oui, ça fait vraiment un peu dingo…. Ce n’est pas grave, je vis très bien avec tous ces « amis imaginaires » le temps de leur présence : )

 

Je profite encore de ces derniers jours dans le nord pour me faire bichonner par mes parents. Je profite de ces moments privilégiés. J’ai de la chance de faire partie d’une famille unie, qui se soutient dans les bons et mauvais moments, et même si je leur dit régulièrement, même si ils le savent, je profite de leur dire ici aussi JE VOUS AIME. De tout mon cœur, de toute mon âme… Et aussi MERCI ! Pour tout, pour rien, pour ce que vous êtes.

Ces paroles s’adressent aussi à mes ami(e )s, les vrai(e )s, ces amis qui ne sont pas dans ma vie uniquement par intérêt mais ceux qui sont là pour moi, comme moi je suis là pour eux.

 

Merci aussi à toi, qui te reconnaitras, pour tes conseils, ton soutien, ton aide, tes expressions qui me font rire et qui me remonte le moral quand j’ai un petit coup de mou. Merci pour ce contact qui passe tellement bien et qui peut donner naissance à une jolie « amitié » je pense, ou une jolie relation d’écriture : )

Merci à vous qui prenez le temps de lire mon blog, de commenter parfois :)

 

A bientôt pour de prochains articles… lecture (eh oui même en écrivant je lis aussi, pas mon style de lecture habituelle), musique (ça fait un moment), avancé d’écriture, arrêt de la cigarette…

: ) :*

Voir les commentaires

Arrêt de la cigarette

7 Novembre 2017, 12:55pm

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour,

 

Je me suis dis que j’allais vous faire un petit topo de mes 3 premiers jours d’arrêts de la cigarette.

Étrangement, ça se passe super bien. Pas d’envie de fumer particulière, mais ce sont les habitudes qui me manquent en fait.

 

Il faut dire, j’ai été habituée à fumer quand j’avais un moment d’ennui, ou après chaque repas, ou dans les bouchons en voiture…

Là, chez mes parents, personne ne fume : ma mère n’a jamais fumé, mon père a arrêté par la force des choses il y a 18 mois et ma sœur et moi avons décidé d’arrêter ce dimanche 5 novembre… De mes ami(e)s du nord aucun ne fume donc déjà ça va me faciliter les choses. Ah si, il y en a une mais elle m’a promis de ne pas fumer en ma présence quand on se verra, je trouve ça très gentil de sa part.

 

Je pense que je vais avoir beaucoup plus de mal quand je vais reprendre le travail. Mes copines fument, mes collègues proches fument, j’avais mes habitudes chez moi…

Je me félicite intérieurement d’avoir eu la présence d’esprit de vider mes tiroirs de tout ce qui à rapport avec la cigarette parce que je pense que j’aurai craqué.

Je vous avoue que dimanche en me levant, j’ai eu un petit pincement au cœur, une petite appréhension, je me suis dit que c’est impossible d’y arriver… Et puis je me suis rappeler d’une phrase que j’ai entendue il y a quelques temps « Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait » (Mark Twain)

alors, je révise mon jugement et je me dis « c’est possible, je vais y arriver ».

 

Je vous ferai un petit rapport la semaine prochaine suite à ma reprise du travail lundi… Je vous avoue que j’angoisse un peu quand je vois la difficulté que ma sœur a…

 

En même temps on a décidé d’arrêter sans aide : pas de substitut. On arrête et c’est tout.

En même temps, arrêter des habitudes pour en reprendre d’autres autrement, pour ma part je n’en vois pas l’intérêt.

 

Si vous avez des conseils, des astuces, je suis vraiment preneuse, je pourrai aussi transmettre à ma sœur…

 

A bientôt : )

Voir les commentaires

Un super héros sinon rien - Maddie D.

7 Novembre 2017, 11:30am

Publié par tinotte

Résumé :

 

Moi, c'est Mélanie Le-Guennec, j'ai 32 ans. Depuis trois ans, j'occupe un poste de chargée de com' pour une maison d'édition de la capitale, le travail rêvé pour la passionnée de lecture que je suis. Et je gagne assez bien ma vie... J'habite un endroit sympa, j'ai des amis qui le sont tout autant... Ma vie? Elle est parfaite ! Oui, enfin, si on excepte le côté sentimental. Du coup, je reviens sur ce que j'ai dit : pas SI parfaite. À 32 ans, je vis avec ma sœur... Enfin, vous aurez compris. Eh oui, malgré toutes ces qualités, je suis célibataire... Sinon, j'aime bien les sondages. Et les super héros.

 

Mon avis :

Mélanie, une fille comme vous, comme moi, avec un boulot qui lui plait et qui lui met la pression, une sœur qu’elle adore mais un peu casse-b…bonbons parfois, des amis sincères et qui sont toujours là pour elle, une con**sse qui fait tout pour la mettre en rogne (on en a toute une dans notre entourage, on ne peut pas le nier) et lui, son super héro caché, tapis dans l’ombre jusqu’à ce qu’un beau jour ses yeux (à elle) s’ouvrent.

Une jolie histoire qui pourrait bien nous arriver finalement.

C’est frais, c’est beau, c’est assez réaliste.

J’ai souris, ragé, envie de donner quelques gifles ou d’arracher des cheveux parfois ;)

 

Si vous voulez passer un bon moment sans prise de tête, allez-y, foncez !

 

Bonne lecture : )

 

A bientôt : )

Voir les commentaires

en congés (oui encore, je sais...)

2 Novembre 2017, 18:45pm

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour ! : )

 

Je suis en congés depuis mardi soir et les congés ont bien commencé car je suis allée voir Rag’n’Bone Man en concert avec ma chouchoute (cela fera l’objet d’un article d’ici quelques jours je pense).

En tous les cas, c’était vraiment une bonne soirée, un bon début de vacances : )

 

Aujourd’hui je me prépare pour partir quelques jours, aller voir ma famille et me ressourcer un peu. Faire le tri dans ma tête et le vide, me recentrer sur moi-même et aussi me reprendre en main.

Du coup, j’en profite pour faire le tri dans les affaires, comme un ménage de printemps mais en automne… Y’a pas de saison vous allez me dire, et j’ai du coup plus de place dans mon armoire (mais je dois faire attention à ne pas me remettre au shopping de suite sinon ce tri aura servi à rien ah ah ah)

En même temps, en plus de faire ma valise (mes valises, il faut être honnête, je suis une femme donc une valise pour une semaine c’est utopique lol)

 

j’en profite pour jeter, tout ce qui a rapport avec la cigarette chez moi. Eh oui, comme je l’ai dit dans mon article précédent, j’arrête la cigarette dimanche donc il ne faut pas que je puisse craquer en rentrant.

Je suis ultra motivée, et je ne veux pas gâcher mes efforts.

J’ai même fait une lise, sur les conseils d’un ami, pour la relire, en cas de doute (mais j’en ai pas) ou d’envie forte de reprendre (ça c’est plus probable), avec mes motivations, le pourquoi je veux arrêter et elle a déjà quelques points… Je trouve ça positif de faire cela.

 

Comme quoi les conseils et astuces commencent à arriver et franchement je suis enchantée.

Je pense que si des personnes sont dans le même cas que moi, on pourrait s’aider mutuellement pour se motiver et se soutenir.

Quand on est plusieurs c’est plus facile, je trouve.

Je sais que ma famille, mes amis me soutiennent et ça c’est une récompense extra.

 

J’ai fait aussi tout un stock de bougie chez l’ami suédois que je vais allumer en rentrant de ma semaine de congés car je pense que ça va sentir le tabac froid quand je vais rentrer de ma première semaine de sevrage et ça, ça va pas être terrible…

(certes, la photo n'est pas celle des bougies de chez l'ami suédois mais je l'ai trouvée trop jolie)

En attendant, merci pour les petits mots de soutien, d’encouragement que j’ai déjà eu.

 

Je vous dis à très bientôt pour de prochains articles (3 en tête, à rédiger, mettre en page et à vous partager) 

Voir les commentaires

Des décisions, une prise de conscience

29 Octobre 2017, 21:07pm

Publié par tinotte

Bonjour, Bonjour,

 

Ce weekend a été très riche en décisions.

Pas toujours des décisions facile à prendre mais des décisions nécessaires.

 

La première et pas des moindre :

 

Je vais arrêter de fumer

Cela fait trop longtemps que je fume, trop longtemps que je dis que je vais arrêter et que je repousse toujours à plus tard. Là, ma décision est prise et si je vous en parle, ça rend encore la chose encore plus concrète. Je ne peux plus reculer.

Il y a bien sûr plusieurs raisons à cela :

  • Quand je fais le calcul, ça fait 22 ans, 22 ans d’esclavage, 22 ans que je me pourri la santé volontairement. Oui, je sais que c’est mauvais pour la santé, je l’ai toujours su, mais qu’est ce que j’aime cette sensation de fumer… Je pense que c’est ce qui va être le plus dur à arrêter. J’ai commencé beaucoup trop jeune, j’ai voulu suivre le mouvement des copains et je me suis fait avoir.
  • Le côté financier. Ba oui, on ne va pas se leurrer. Ca coûte une blinde et le prix va encore augmenter. Et je vis seule, avec un loyer  exorbitant, et des coûts qui augmentent encore et toujours et un salaire qui ne va pas en augmentant lui mais en diminuant… travaillons plus pour gagner moins est le nouveau slogan du moment je pense…
  • Mon papa. Mon papa est une très bonne raison d’arrêter de fumer. Il a fumé plus de 50 ans (oui c’est pas bien, je sais !!) et quand je vois son état de santé depuis plusieurs mois, années, le nombre de fois que j’ai failli le perdre (et pas que à cause de la clope), je me dis que je ne veux pas être comme ça dans quelques années alors je dois prendre les choses en main maintenant.
  • Le soutient que je vais avoir de la famille, des amis et très important et je sais que je serai soutenue.
  •  

DATE D’ARRÊT PROGRAMMÉ LE DIMANCHE 05 NOVEMBRE 2017

 

Bien entendu si vous avez des conseils, des astuces, je suis preneuse :)

 

La deuxième qui me tient à cœur :

 

Me remettre à l’écriture

J’ai déjà écrit des tas d’histoires, j’ai des histoires en permanence dans ma tête, qui trottent, qui veulent sortir et qui restent bloquées parfois. Parfois, je commence à les mettre sur le « papier » et puis d’un seul coup cette fameuse page blanche qui arrive, qui me hante et qui me fait abandonner.

Cette histoire que j’ai écrite, fini et que j’ai effacé sans la faire lire par peur du jugement, peur de la médiocrité, du fait que ça ne plaise pas…

Les amies, les copines qui me disent de ne pas lâcher, de continuer. Je les entends, je les écoute mais cette peur ancrée en moi me bloque…

 

Et puis ces deux « rencontres »…

La première virtuelle, certes, mais une belle rencontre.

Cette rencontre s’est faite toute en simplicité.

Un article sur mon blog (http://tinotte.over-blog.com/2017/10/projet-friendzone-m.d.bortoli.html ), un commentaire de sa part, une réponse de la mienne et un échange qui continue. Elle m’a donné envie de me remettre à l’écriture, m’a prouvé que la page blanche n’était pas une catastrophe en soi et me donne des tas de conseils.

M. D Bortoli, merci. Sincèrement et du fond du cœur. (J’attends la suite de mes deux amoureux préférés avec impatience !!)

Quand j’aurai eu le courage de publier, je te le dirai, promis !!

 

La deuxième réelle, et vraiment par hasard.

Samedi, je suis allée chez Cultura avec un ami qui devait acheter un truc (je sais même pas quoi car au final il n’a rien acheté), et là je vois « journée dédicace de Gaïa Alexia ». Je me dis « oh, ce nom me parle » alors je m’approche et je vois qu’elle est l’auteure d’un livre que je voulais acheter… Alors je me suis dit « Tinotte, c’est l’occasion ! » et me voilà, le livre (de poche) en main et je m’approche d’elle. Toute en gentillesse et sourire elle me demande si j’ai déjà lu son livre et je lui réponds simplement que non mais que là c’était l’occasion. De là, elle me propose de lui donner mon avis quand ce sera fait, et je lui dis que je le ferai et qu’elle aura aussi un article sur mon blog que cet avis soit positif ou négatif. Rendez-vous pris, je lui transmettrai le lien vers mon blog quand l’article sera fait.

Je lui dis que moi aussi j’écris mais que je n’ai jamais osé aller jusqu’à la publication et du coup elle me donne des conseils elle aussi.

Quel bonheur de rencontrer des personnes avec la même passion, le même combat de base et qui n’hésitent pas à donner leurs « méthodes » de fonctionnement.

Mesdames, merci !! Du fond du cœur (encore une fois).

 

Merci aussi à toi ma chouchoute qui a accepté d’être ma première lectrice. Tu auras un rôle pas facile, tu le sais… Devoir lire déjà (un style de lecture qui n’est pas vraiment le tien), devoir critiquer autant en positif qu’en négatif, ne pas mettre des gants quand il le faudra (en mettre parfois aussi quand même, hein ?! ;)  )…

Merci merci merci, si je redis du fond du cœur, ça fait répétitif… mais je m’en fous car c’est sincère alors « merci du fond du cœur !! »

La troisième :

 

Ne plus le laisser entrer dans ma vie

Si au grand jamais il devait revenir par des messages ou revenir tout simplement devant moi, je dois l’envoyer balader.

Il en va de mon petit cœur fragile. De mon amour propre aussi. Il m’a assez piétiné le cœur et l’esprit.

C’est fini. STOP. Ma décision est prise. Je ne reviendrai pas dessus même si à ce jour c’est encore difficile.

Comme je le disais dans mon article précédent, je vaux mieux que cela et je mérite quelqu’un qui me respectera, qui m’aimera comme je suis et pour qui je suis.

Si je dois finir mes jours seule, je l’accepterai mais quelqu’un qui me traite comme une moins que rien c’est fini. J’ai donné 10 ans de ma vie à quelqu’un qui a plus qu’abuser, je ne recommencerai plus cette erreur.

Il m’a fallu du temps mais j’ai compris. L’amour ne fait pas tout.

Je vous donnerai des nouvelles de mes avancées sur mes projets si cela vous intéresse…. En même temps je pense que des articles seront faits sur l’arrêt de la cigarette et l’écriture, car j’aurai aussi besoin de voir mon évolution au fil du temps.

 

A bientôt : )

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>