Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

moi

depuis le début de l'année

7 Mars 2018, 19:43pm

Publié par tinotte

Bonjour, Bonjour,

 

Depuis le début de l’année j’ai pris des décisions, j’ai fait des choix, j’en suis heureuse et je les assume pleinement. Ca ne va pas être toujours simple mais quand on veut avancer il faut y aller et se donner les moyens.

 

Tout d’abord, j’ai demandé ma dispo au travail, qui a été acceptée et je pars, je quitte la région parisienne en juin pour un retour aux sources, chez moi, chez les ch’tis. Je rentre à la Maison.

Bien entendu, cela ne se fait pas avec un maximum de stress (au cas où vous ne l’aviez pas encore remarqué, je pourrais passer le concours de la plus anxieuse du monde et je pense que je serai dans les premières au concours…)

Bref, au boulot, c’est tendu, mais quand je dis tendu c’est limite le froid polaire dans mon bureau… Je suis sur que si j’allais en antarctique l’ambiance serai limite caniculaire comparé au comportement glacial de mon « cher et tendre collègue ». Franchement, c’est une attitude enfantine et complètement stupide de régir comme il le fait. Il devrait être content que je parte vu qu’il sait tout mieux que tout le monde et que même les formateurs savent pas ce qu’ils disent quand ils forment les gens. LUI il sait, car il a la science infuse et que LUI est meilleur que tout le monde en tout domaine…

Ma responsable m’adresse la parole uniquement quand c’est nécessaire et  mon collègue a une attitude tout à fait normal, c’est moi qui suis de mauvaise foi.

Etant donné que mes autres collègues me disent que je suis courageuse de supporter ça, je ne pense pas que le souci vienne de moi. Enfin, que voulez-vous, je suis le vilain petit canard qui décide de lâchement laisser tomber ses collègues…

 

Ensuite, je vais retourner vivre quelques temps chez mes parents (non, je ne suis pas une Tanguy au féminin) vu que je n’ai pas encore de travail pour le moment, je ne peux pas avoir d’appartement, et ma sœur a ses enfants une semaine sur deux donc c’est compliqué.

La transition va être compliquée… Autant pour eux que pour moi.

Ils sont à la retraite, ils ont leur rythme, leurs habitudes… Moi je suis habituée à vivre seule, à manger quand je veux (et souvent mal, je l’avoue), à écouter ma musique et chanter comme une dingue (et même danser parfois), à passer des heures à lire ou écrire (mon livre ou mon blog ou à des copines)… Quand j’y vais pendant les vacances, je fais à leur rythme mais là… il va falloir qu’on se fasse les uns aux autres…

Note pour moi-même, prendre des calmants et non des vitamines ;)

 

Mes copines du nord m’ont dit être impatientes de mon retour.

Mes copines/amies « parisiennes » sont heureuses pour moi (pour les vraies) et savent que je vais revenir les voir alors ce ne sont pas des déchirures, même si je sais que quand je vais partir parce qu’il y en a une qui va particulièrement me manquer… Elle et son homme (bon lui un peu moins mais il n’est pas mon bff lol) et leur princesse des neiges et les peluches vivantes… Rien que d’y penser j’ai mon petit cœur tout triste.

En même temps, je déménage et la semaine suivante je vais chez elle, puis quinze jours après je vais voir Ed Sheeran en concert avec elle (et quelques milliers d’autres personnes mais ça c’est accessoire)… Je sais déjà que je pourrai vite reprendre ma dose d’elle, d’eux : )

 

Je sais qu’un tri naturel va se faire, que le temps fera que des personnes vont disparaitre de ma vie, et d’autres y entrer. La vie est ainsi faite et je me dois d’avancer. Penser à moi.

 

J’ai trop souvent laissé les autres avant moi dans ma propre vie. Il faut que cela change et à la veille de mes 35 ans j’ai eu ce déclic, cette envie de penser à moi, mon bonheur, mon bien être, ma vie, tout simplement.

 

Je vous avoue que ces derniers temps avec tout ça, il est difficile de résister à l’envie d’entrer dans un tabac et d’acheter un paquet de clopes. Mais ça a fait 4 mois. 4 MOIS que j’ai arrêté. Je ne veux pas tout foutre en l’air maintenant. Il y a eu des moments difficiles, il y en aura encore mais si j’ai tenu 4 mois, je peux tenir 5 mois, non ? Et je me dis que mon père qui était un pu**** de fumeur a arrêté depuis bientôt 22 mois, je peux y arriver. Y’a pas de raison que lui y arrive et pas moi. Je me suis trouvée cette nouvelle motivation pour m’aider à tenir le coup (on cherche là où l’on peut). Quand je pense que je pensais que ce serait facile… Que nenni, rien du tout… Chaque jour est un combat (surtout depuis lundi) et j’aimerai tant ne plus y penser, me dire que cette dépendance est derrière moi. Je persévère et ça viendra ( ou pas) mais j’y crois.

 

J’espère ne pas trop vous avoir soulé avec mon papotage (qui parfois est pour ne rien dire j’en conviens) mais j’avais besoin d’écrire tout cela.

 

A bientôt : ) :*

Voir les commentaires

déviation du rachis cervicale

7 Février 2018, 11:25am

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour,

 

Ça fait longtemps que je ne vous avez pas parlé de mes soucis de santé. Et pour cause ! Ça allait bien, mis à part ces petits microbes en décembre, rien à dire, et mes migraines presque journalières dont je ne vous ai pas parlé, rien à dire…

 

Mais voilà, mes douleurs dues à la déviation de mon rachis cervicale reviennent et elles reviennent comme en juin…

J’ai mal dans mon bras en permanence, pas de répit, même la nuit.

La nuit mon bras me semble lourd et en même temps engourdi (comme les impatiences dans les jambes mais là c’est dans le bras) ; la journée, ça tire, ça lance, ça pique, ça brûle… Cependant, ma main est froide, tout le temps ou presque…

Parfois je trouve une position et je me dis «Ah !! Ça va mieux » et 5 minutes après, les mêmes symptômes reviennent…

Je fais les exercices qui m’ont été donnés. Je m’applique tous les soirs. Quand je peux le matin aussi mais j’ai mal. Avant, pendant et après.

Je vais recontacter mon chirurgien mais j’appréhende. J’appréhende ce qu’il va me dire.

Je vais aussi prendre rendez-vous avec mon ostéo, mon faiseur de miracles, mais je sais déjà que je serai soulagée pour un temps seulement…

Est-ce que les douleurs vont s’intensifier avec le temps ? Durer plus longtemps ?

 

Tant de questions dans ma petite tête…

 

Je voulais vous en parler parce que ça me tiens à cœur, parce que je me dis que quand on est « jeune » on ne se dit pas que « plus tard » on paiera de ne pas avoir bien soigné ou fait plus attention.

Une entorse cervicale ou plus communément « cou du lapin » n’est pas une chose à prendre à la légère. Je le sais maintenant et je regrette de ne pas avoir fait plus attention.

 

Prenez soin de vous, faites attention à vous et à ceux que vous aimez.

 

A bientôt :*

Voir les commentaires

Décision, action, réaction

3 Février 2018, 18:55pm

Publié par tinotte

Bonjour, Bonjour,

 

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, ça va plutôt bien.

Je vous avais fait part début janvier de mes projets pour 2018 (http://tinotte.over-blog.com/2018/01/2018-nouvelle-vie-nouveau-depart-nouveau-moi.html) eh bien ça y est !

J’ai comme qui dirait « mis la machine en route » !

 

Je suis allée en weekend dans ma famille fin janvier et après avoir passé du temps avec eux, réfléchi, cogité, tout retourné dans tous les sens, j’ai annoncé à mon retour au travail le lundi que j’allais partir avant la fin de l’année.

Avec étonnement et surprise, ma chef et ma drh m’ont fait comprendre qu’elles savaient, depuis un moment, que j’allais demander à partir dans le nord (et je vous rassure, les -30 ; -40 c’est que dans « Bienvenue chez les ch’tis » lol). Je me demande comment elles pouvaient le savoir alors que moi-même je n’ai pris cette décision que récemment… Bref, « on » (oui, je sais « on c’est un con ») m’a aussi dit que je pourrai partir très rapidement car ils ont des tonnes de CV de personnes prêtes à me remplacer pour hier (J’en ai de la chance d’être aimée comme ça dans mon travail !! Surtout ne pas dire aux personnes qu’on va les regretter, ça nous écorcherait la langue !!).

Le DG m’a demandé si j’étais certaine de ma décision et une fois la réponse affirmative fournie, il a dit qu’aucun bâton dans les roues ne me sera mis pour mon départ (et vue notre entente entre lui et moi ça sous-entend un « Casse-toi assez vite quand même » lol)

Pour mon collègue direct, je ne sais pas trop quoi dire ni penser. Il a eu l’air « triste » et aussi déçu et en même temps il est égal à lui-même à ne rien vraiment laisser paraitre.

 

Je vous raconte tout ça parce que depuis mi-janvier, je cherche partout, sur tous les sites possibles et imaginable des offres d’emploi. Pour chaque offre je me dis « Est-ce que ça va me plaire ? », « Est-ce que je vais aimer ? »

Depuis lundi soir, je me note dans un tableau les mairies (oui, je suis fonctionnaire) auxquelles je vais postuler en priorités, et je fais des recherches sur la ville, le Maire, la taille de la collectivité… Bref, après le travail, j’enchaine ma deuxième journée de travail. Je n’ai peut-être pas d’enfant mais j’ai moi aussi deux journées de travail à la suite lol

De ce fait, je suis moins disponible pour écrire pour le blog, mais aussi pour lire vos articles. J’en suis vraiment désolée mais une fois que j’aurai trouvé le rythme ça ira beaucoup mieux (j’espère !!).

Et puis il y a cette décision à prendre, cette date butoir à définir. Avant les vacances d’été ou juste après ? Personnellement, un choix est fait dans ma tête, dans mon cœur. Je dois encore voir ça avec mes parents. Ils ont leur mot à dire car je vais débarquer une nouvelle fois dans leur vie, leur foyer, leur quotidien avec mes gros sabots, mes habitudes de trentenaire célibataire, mon caractère qui revient en force, mes coups de blues qui seront immanquablement là…

Ma décision sera prise là, pendant les congés de février. J’annoncerai ma décision au travail début mars et j’enchainerai avec l’annonce aux collègues… Je sais que pour certains ça ne leur fera rien, pour d’autres ce sera plus difficile mais on fait sa vie pour soi, pas pour ses collègues.

Et moi je ne me sens plus bien ici. Alors ça sonne le signal du départ.

Je quitte la région parisienne, avec "plaisir", mais mes amies…Bordel que ça va être difficile… Mais elles seront là, dans ma tête, dans mon cœur, comme aujourd’hui, comme hier. Et puis, je vais m’incruster parfois le weekend (On ne se débarrasse pas de moi comme ça !!)

 

A bientôt : ) :*

 

Quand j'aurai bien pris mes marques je me pencherai plus sur le blog, son aspect et j'apprendrai à vous faire des trucs chouettes!! (un nouveau défi pour 2018!!)

Voir les commentaires

2018, nouvelle vie, nouveau départ, nouveau moi

3 Janvier 2018, 14:51pm

Publié par tinotte

Bonjour, Bonjour,

Pour commencer l’année, je ne vais pas être beaucoup plus originale que tout le monde, mais je pense que nous avons tous, à un moment ou un autre, besoin de nous poser et de se fixer des objectifs.

 

Pour ma part, si je dois faire un retour sur 2017, je dirai que cette année a été riche. Riche en déceptions mais aussi riche en choses positives.

  • Pour les déceptions, il y a les amitiés qui ont pris un coup dans l’aile ou qui se sont complètement éteintes, il y a les relations au travail qui se dégradent, une personne chère à mon cœur que je ne verrai plus « tous les jours », des soucis familiaux… vous me direz que ça ne fait pas partie des déceptions mais du quotidien, je vous répondrez « certes, mais ça n’empêche que mon cœur a été déçu de ce qui est arrivé ».
  • Pour les choses positives, il y a des amitiés renforcées, le soulagement de tourner la page sur certaines choses, de nouvelles rencontres virtuelles ou physiques qui vous redonnent espoir, une famille toujours plus unie avec le temps qui passe…

 

Je ne développerai pas plus mais en gros un bilan un peu mitigé même si les choses positives prennent le pas sur les négatives (et heureusement !!)

 

Pour 2018 j’ai des projets  dans la tête. Je vais vous en faire part car après tout, mon blog est mon journal (voir la présentation du blog) :

  • Retourner dans le nord (malgré mes amies en région parisienne, j’ai besoin de retourner à mes racines, besoin de retrouver les miens et de laisser derrière moi ces années qui n’ont finalement pas été les plus heureuses de ma vie, et puis mes neveux grandissent et je ne les vois pas assez)
  • Changer de travail. J’aime ce que je fais mais pas dans les conditions actuelles. Changer de travail ça peut aussi être de lieu sans changer ma fonction mais si je dois prendre un autre travail (secrétaire, standardiste, hôtesse d’accueil, hôtesse de caisse, donner mon avis sur des manuscrits….. peu importe tant que je quitte le lieu où je travaille à ce jour)
  • Fini mon livre et le publier. J’ai envie de vivre cette aventure à fond. Les idées sont toujours dans ma tête et se bousculent. Je dois prendre le temps de m’asseoir et d’écrire. J’ai envie aussi de connaître vos avis quand a ce que j’aurai pu écrire… Je vous ferai part quand ce sera publié et où.
  • Reconstruire ma vie. Seule ou accompagnée mais j’ai besoin de me retrouver. Je sais que mes vraies amies seront là, à mes côtés quoi qu’il arrive. Que je sois à 500m ou à 230km d’elles. Je sais qu’elles n’attendent que ça, que je me prenne du temps pour moi et pour me sentir bien.

Une idée un peu folle qui me passe part la tête mais qui pourrait être drôle, allier ma passion à un jeu télé… Si j’ai le cran, et quand je serai installée dans mon nouveau chez moi, j’essayerai de passer les sélections pour ce jeu télé où il faut chanter et se souvenir de toutes les paroles pour gagner et devenir le maestro : ) (bon, ce sera sûrement pour 2019 ça du coup, mais ce serait un gros défi pour moi)

 

Voilà en tous cas mon premier article de l’année.

Et vous, vous avez des projets ? Vous avez pris des résolutions ?

Belle année à tous et toutes !

 

A bientôt : ) :*

Voir les commentaires

fin 2017

20 Décembre 2017, 18:38pm

Publié par tinotte

Bonjour, Bonjour,

 

J’espère que vous allez bien.

Je suis désolée d’avoir délaissé le blog pendant quelques temps mais je n’ai pas eu le temps et pour tout vous avouer, pas (trop) l’envie non plus.

Cette fin d’année 2017 est moralement un peu difficile.

Alors oui, je sais, vous me direz que dans la vie il y a pire, que je ne dois pas me plaindre mais en ce moment, je vois à mon niveau, mon univers et je n’arrive pas trop à voir plus loin.

 

Des personnes que j’aime souffrent. Je ne peux rien faire pour elles. Si, je suis là pour elles, quoi qu’elles aient besoin, elles le savent mais je voudrai pouvoir prendre leur souffrance en entier. Je voudrai revoir leur sourire, leur joie de vivre, leurs yeux qui pétillent et retrouver leur humour si personnel et si drôle.

J’aimerai pouvoir en ces périodes de fêtes avoir le pouvoir d’effacer les horreurs qui leur ont été dites. Effacer ces jours, ces heures difficiles et d’un claquement de doigt arranger leur situation.

J’aimerai aussi pouvoir remettre à leur place ces personnes qui font le mal autour d’elles, ces personnes qui méprisent les autres alors qu’elles sont elle méprisables. Ces personnes ont le pouvoir dans ces situations mais je suis sûre que c’est le seul moment où elles en ont. Ce sont des personnes pitoyables qui me donnent la nausée.

 

Je souhaite que 2018 soit une année pleine de bonheur et de joie et de réussite aussi pour ces personnes chères à mon cœur.

Je souhaite que ces fêtes de fins d’année puissent apaisées les cœurs tristes et blessés.

 

J’ai perdu des amitiés personnellement cette année. Mais je me dis que finalement une de ces amitiés n’en était fort probablement pas une et que c’est mieux ainsi.

Mon cœur va se réparer (il a l’habitude maintenant).

Je vais apprendre à lui mettre une armure blindée. Avant d’y mettre cette armure, je vais y emmener quelques personnes dedans qui resteront à jamais gravées en moi. Je sais que quelques soit les circonstances, certaines personnes ne m’abandonneront jamais comme je ne les abandonnerai pas. Elles font parties de moi.

 

A vous tous et toutes, lectrices et lecteurs de mon blog, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année. Je vous retrouverai en janvier (je ne pense pas avoir l’occasion de revenir avant).

Mon premier article de janvier sera, je pense comme beaucoup, sur les résolutions… quoi que des résolutions pas forcément, mais des projets ou une ligne conductrice…

 

Profitez des gens que vous aimez. Aimez et partagez.

Soyez heureux.

Pensez à toujours regarder cette étoile dans le ciel qui brille plus que les autres pour vous, elle vous donnera la force et le courage de continuer, d'avancer (je l'espère)

A bientôt : )

Voir les commentaires

microbes et compagnie

8 Décembre 2017, 08:30am

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour !!

J’espère que tout va bien pour vous !!

 

J’ai personnellement commencé la semaine avec une merveilleuse angine, pharyngite et rhino (avec une suspicion de grippette quand même) et j’ai été cassée de chez cassée… Sincèrement, je ne me souvenais pas de ce que l’on ressentait quand on avait des montées de fièvre eh bien, c’est fait je me souviens, pas besoin de renouveler  l’expérience, merci… (en même temps qui rêve de monter à 39.7 de température ??)

Du coup j’ai dormi, beaucoup dormir pendant 2 jours et aujourd’hui reprise du travail et je dois bien l’avouer je sais que je vais être crevée en rentrant chez moi ce soir… Quand vous passez 2 jours à dormir (certes pour combattre les microbes) et qu’il faut bosser 8h et se concentrer outch ça va piquer ;)

 

Cependant, j’ai aussi pris le temps de regarder un film pendant cet arrêt forcé (un article paraitra dans l’après-midi, eh oui, j’ai tout prévu, je suis sympa quand même) et ce film est juste une pépite. Je me suis dis « je vais mettre ce film là et je dormirai devant tranquille » eh bien que nenni, j’ai été captivée tout de suite, et je me suis endormie une fois le film terminé, oui oui, faut pas abuser j’étais malade quand même.

 

En attendant, vous pourrez constater que même souffrante je pense à vous.

Je pense aussi à mon livre, qui n’avance pas des masses avec tout ça, ni à ma lecture en cours (et on attend mon verdict !! zut de zut je dois me bouger, arrêter de dormir et me mettre au boulot en plus du boulot quotidien… « Peut-on me rajouter une dizaine d’heures en plus par journée pour la tite dame svp » ?!), ni à mes achats de noël… le panier est plein mais je n’arrive pas à le valider car je ne suis TOTALEMENT  satisfaite…

 

Ce weekend je m’active, je ne sors pas de chez moi et je m’avance dans tout ce que je dois faire.

De toute façon, il faut rester au chaud après avoir subit une attaque microbienne comme celle-ci (« je dis non aux microbes ! je dis non aux microbes !! »)

 

Je vous souhaite une belle journée et un bon weekend avec un peu d’avance et j’ai une pensée pour un de mes neveux aujourd’hui… une pensée spéciale pour mon grand loulou qui a 10 ans aujourd’hui. Je n’ai pu être avec aucun de mes neveux pour leur anniversaire mais ça ne m’empêche pas de penser très fort à eux. Je vous aime mes loulous, tatie pense à vous très très fort <3

 

A bientôt… : )

Voir les commentaires

Un article dédicacé à ma chouchoute: l'amitié ++

23 Novembre 2017, 09:00am

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour !!

J’espère que ça roule pour vous tous et toutes !!

Pour moi, ça ne va pas trop mal. Je dirai même que ça va plutôt bien !! (Il faut que j’arrête avec mes phrases négatives !!)

Mardi, ma chouchoute, ma bff, ma louloute, mon amie plus qu’amie (bref, vous l’aurez compris, une femme en or comme on en fait plus) m’a envoyé des messages (vous allez me dire que jusque là tout est normal), mais les messages envoyés sont tellement  touchants et sincères (venant de sa part) que j’en ai eu les larmes aux yeux et qu’en lisant les messages pour la deuxième fois les larmes ont roulé toutes seules sur mes joues rebondies. J’étais au travail, mais ce n’est pas grave. Ces mots m’ont touché. Ces mots m’ont reboosté, ils ont tapé là, droit dans mon cœur. Ils se sont frayés un passage jusque dans mon cœur et ils ont réchauffé cette partie qui devenait froide et glacée en moi, qui perdait goût à continuer et à me battre contre tous ces petits désagréments du quotidien (il faut dire que ces derniers temps je suis à fleur de peau et que je fais une montagne insurmontable de tout).

J’ai fait une capture écran de ces mots qui apaisent mes maux, ces lignes qui me redonnent le sourire quand il s’efface. Je vais vous les partager car je vous souhaite à chacun et chacune d’avoir une personne comme elle dans votre vie.

Une personne comme elle qui est toujours là, quoiqu’il arrive, quoique vous fassiez, décidiez. Une personne comme elle qui est à l’écoute, qui vous fait rire, qui vous fait partager ses moments de bonheurs car elle sait que ses bonheurs à elle, sont les vôtres aussi. Elle sait quand vous n’allez pas bien même si vous arrivez vers elle avec un sourire (faux) jusqu’aux oreilles, des « tout va bien », elle vous laisse croire qu’elle ne voit rien mais elle voit. Elle attend que vous vous confiiez à elle mais si c’est trop long elle vient vous voir et vous demande ce qui ne va pas…

 

Elle est douceur et générosité. Elle est honnêteté et prévoyance. Elle est une amie hors du commun, elle est une maman extraordinaire, elle est une épouse parfaite, elle est cette amie que j’ai toujours voulu avoir et que j’ai sans avoir besoin de me la fabriquer dans ma tête comme mes personnages de roman.

 

Grâce à elle j’ai envie d’aller mieux, j’ai envie de me bouger et aussi de me surpasser. Je n’ai pas dit POUR elle mais GRÂCE à elle.

Tout ce que j’ai entrepris, je l’ai fait pour moi. L’arrêt de la cigarette me concerne moi, me remettre à l’écriture également, me reprendre en main aussi, mais ELLE me soutient, ELLE est présente et me met un coup de pied aux fesses quand c’est nécessaire. Et parfois ses coups de pieds sont de jolis messages tout doux qui vous donnent envie de lui dire « Merci » et de la serrer fort contre votre cœur pour lui montrer ce que vous ressentez pour elle car vos mots ne seront jamais à la hauteur.

Alors oui je l’aime d’amour cette personne merveilleuse, ma chouchoute.

Je l’aime comme on aime une sœur, je l’aime comme on aime un membre de sa famille, comme quelqu’un de mon sang.

 

Je sais que cet article est un article intime et personnel, mais il vient du fond de mon cœur. Elle sait déjà tout ça, mais aujourd’hui je voulais lui dédier cet article. Qu’elle sache cette place particulière qu’elle a dans mon cœur.

 

A bientôt…

Voir les commentaires

2 semaines et complètement à la masse

19 Novembre 2017, 22:16pm

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour !!

Aujourd’hui cela fait 2 semaines que j’ai arrêté de fumer ! Deux semaines, ça passe super vite et en même temps c’est super long…

La première semaine ça a été vraiment facile, trop peut-être, mais cette deuxième semaine a été un calvaire.

Un vrai calvaire. Comme je l’ai dit mercredi, je passe par des émotions compliquées mais là je crois que vendredi ça a été le pompon, la cerise sur le gâteau, je suis une cocotte minute don le couvercle va sauter d’une minute à l’autre…

Le pire c’est que je me prends des réflexions comme quoi je fais du mauvais esprit alors que de toute la journée je me suis prise un mur de silence ou limite de mépris…

 

Je suis perdue… 

Je suis démotivée pour aller travailler, j’adore ce que je fais, mais au travail on ne me donne pas envie de me donner à fond, on ne me donne pas envie d’y aller et de sourire…

 

Je suis entourée de personnes qui me soutiennent et qui m’aiment, je le sais.

Je sais que ces personnes veulent m’aider et m’encourager.

J’apprécie les « Aller !! Tu es à 15jours !! Une journée de plus et tu battras mon record un jour » de mon père ; les « Tu déchires !! » de ma chouchoute ; les «Félicitations ma chérie » de ma maman, mais quand ma maman me dit « Prends sur toi, et si tes collègues te font la misère ce n’est pas grave ça doit te passer au-dessus » eh bien là je ne peux pas… je ne peux plus pour être honnête… Je crois que le fait d’arrêter de fumer enlève aussi les barrières que j’avais installées autour de moi et que là tout s’effondre comme un château de cartes…

 

J’ai passé une bonne partie de ma journée à pleurer, à me dire que finalement :

  •  je ne suis pas si forte que ça, que je ne sais que me plaindre,
  • que je ne suis peu-têtre pas faite pour mon boulot,
  • que mes amis ne méritent pas quelqu’un comme moi dans leur vie,
  • que si je n’ai pas d’amoureux ce n’est pas étonnant vu la loque humaine que je suis depuis quelques temps…

(et plein d’autres choses encore mais si je liste tout on est encore là demain ;)  )

 

Je ne pleure pas sur mon sort, attention, j’ai choisi d’arrêter de fumer mais je ne savais pas que l’on passait par tout ça. En même temps vu comment je galère, il est hors de question que je reprenne la cigarette car après quand je voudrais arrêter à nouveau ce sera pire… mais, et oui, il y a un mais, j’ai pris la cigarette électronique à zéro nicotine car je suis faible, et que je devenais trop désagréable avec tout le monde. Je ne me supportais plus et avant que l’on me haïsse j’ai préféré prendre ce substitut et pour ça je ne me félicite pas

 

Un article à la fois positif et à la fois négatif… et j’en suis désolée.

 

De plus, je me demande si je ne devrai pas chercher du boulot dans mon domaine ailleurs…

Est-ce qu’au bout de 10 ans au même endroit je ne devrai pas aller voir d’autres horizons, même si je sais que l’herbe ne sera pas plus verte que là où je suis déjà ??

Est-ce que je dois changer de métier carrément ?

Est-ce que je dois rester dans la région ou partir ?

Plein de questions qui pour le moment restent sans réponse…

 

Je n’ai pas avancé dans mon roman ce weekend, mais je lis deux livres en même temps… Un qui va faire l’objet d’un article dès que j’aurai fini de le lire… Pour l’autre ça devra attendre quelques temps mais une chose est sur l’article sur ce deuxième livre en cours de lecture va être un article qui va me tenir fort à cœur !!

Je vous laisse d’ailleurs pour poursuivre un peu ma lecture : )

 

A bientôt pour un article plus positif (je le souhaite de tout mon cœur !!)

:* :*

Voir les commentaires

début de mon nouveau moi

10 Novembre 2017, 13:30pm

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour,

 

Cette semaine est vraiment riche en changement.

 

Comme vous le savez, la semaine a commencé par : L’arrêt de la cigarette (5 jours déjà !!) et même si il y a des hauts et des bas, je gère plutôt pas mal. Je pensais que j’aurai envie de grignoter, de râler, de tout casser, et en fait non. Bon parfois, j’ai envie de pleurer, mais est-ce dû à l’arrêt de la cigarette ou à la fatigue accumulée ?

(le 10/11/2017 à 00h02)

 

Ensuite, je suis allée commander mes nouvelles lunettes… Et j’ai décidé de changer de style. Avant, je prenais des lunettes discrètes, celles qu’on dit « passe partout » et là j’ai pris des lunettes plus marquées, avec des couleurs, des lunettes qui me donnent, je trouve, un air un peu plus sérieux, un peu plus mon âge.

Après tout, il faut quand même que j’assume, je n’ai plus 20 ans mais 34 et je suis une adulte, une femme, une femme qui a décidé de changer de vie, et une personne qui va avancer quoi qu’il arrive.

 

Enfin, je me suis mise à l’écriture de mon livre. Certes, un tout petit début, une page pour le moment, mais vu le nombre de fois où j’ai écrit puis effacé et réécrit… je crois que j’ai passé plus de 2h sur cette première page. Je ne suis jamais satisfaite de ce que je rédige.

Je vais d’ailleurs m’y remettre très vite. Dans ma tête ça bouillonne, je n’ai qu’une envie, écrire, raconter, faire vivre ces personnages dans ma tête… A parler comme ça on pourrait me prendre pour une folle mais non, je vous l’assure, je suis normale… Tout dépend de ce qu’on appelle « normal » me direz-vous.

J’aime avoir ces personnages avec moi, j’ai envie de vous les partager, j’ai envie qu’ils puissent vous faire vous évader de votre quotidien comme ils arrivent à me faire m’évader du mien…

Oui, ça fait vraiment un peu dingo…. Ce n’est pas grave, je vis très bien avec tous ces « amis imaginaires » le temps de leur présence : )

 

Je profite encore de ces derniers jours dans le nord pour me faire bichonner par mes parents. Je profite de ces moments privilégiés. J’ai de la chance de faire partie d’une famille unie, qui se soutient dans les bons et mauvais moments, et même si je leur dit régulièrement, même si ils le savent, je profite de leur dire ici aussi JE VOUS AIME. De tout mon cœur, de toute mon âme… Et aussi MERCI ! Pour tout, pour rien, pour ce que vous êtes.

Ces paroles s’adressent aussi à mes ami(e )s, les vrai(e )s, ces amis qui ne sont pas dans ma vie uniquement par intérêt mais ceux qui sont là pour moi, comme moi je suis là pour eux.

 

Merci aussi à toi, qui te reconnaitras, pour tes conseils, ton soutien, ton aide, tes expressions qui me font rire et qui me remonte le moral quand j’ai un petit coup de mou. Merci pour ce contact qui passe tellement bien et qui peut donner naissance à une jolie « amitié » je pense, ou une jolie relation d’écriture : )

Merci à vous qui prenez le temps de lire mon blog, de commenter parfois :)

 

A bientôt pour de prochains articles… lecture (eh oui même en écrivant je lis aussi, pas mon style de lecture habituelle), musique (ça fait un moment), avancé d’écriture, arrêt de la cigarette…

: ) :*

Voir les commentaires

en congés (oui encore, je sais...)

2 Novembre 2017, 18:45pm

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour ! : )

 

Je suis en congés depuis mardi soir et les congés ont bien commencé car je suis allée voir Rag’n’Bone Man en concert avec ma chouchoute (cela fera l’objet d’un article d’ici quelques jours je pense).

En tous les cas, c’était vraiment une bonne soirée, un bon début de vacances : )

 

Aujourd’hui je me prépare pour partir quelques jours, aller voir ma famille et me ressourcer un peu. Faire le tri dans ma tête et le vide, me recentrer sur moi-même et aussi me reprendre en main.

Du coup, j’en profite pour faire le tri dans les affaires, comme un ménage de printemps mais en automne… Y’a pas de saison vous allez me dire, et j’ai du coup plus de place dans mon armoire (mais je dois faire attention à ne pas me remettre au shopping de suite sinon ce tri aura servi à rien ah ah ah)

En même temps, en plus de faire ma valise (mes valises, il faut être honnête, je suis une femme donc une valise pour une semaine c’est utopique lol)

 

j’en profite pour jeter, tout ce qui a rapport avec la cigarette chez moi. Eh oui, comme je l’ai dit dans mon article précédent, j’arrête la cigarette dimanche donc il ne faut pas que je puisse craquer en rentrant.

Je suis ultra motivée, et je ne veux pas gâcher mes efforts.

J’ai même fait une lise, sur les conseils d’un ami, pour la relire, en cas de doute (mais j’en ai pas) ou d’envie forte de reprendre (ça c’est plus probable), avec mes motivations, le pourquoi je veux arrêter et elle a déjà quelques points… Je trouve ça positif de faire cela.

 

Comme quoi les conseils et astuces commencent à arriver et franchement je suis enchantée.

Je pense que si des personnes sont dans le même cas que moi, on pourrait s’aider mutuellement pour se motiver et se soutenir.

Quand on est plusieurs c’est plus facile, je trouve.

Je sais que ma famille, mes amis me soutiennent et ça c’est une récompense extra.

 

J’ai fait aussi tout un stock de bougie chez l’ami suédois que je vais allumer en rentrant de ma semaine de congés car je pense que ça va sentir le tabac froid quand je vais rentrer de ma première semaine de sevrage et ça, ça va pas être terrible…

(certes, la photo n'est pas celle des bougies de chez l'ami suédois mais je l'ai trouvée trop jolie)

En attendant, merci pour les petits mots de soutien, d’encouragement que j’ai déjà eu.

 

Je vous dis à très bientôt pour de prochains articles (3 en tête, à rédiger, mettre en page et à vous partager) 

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 > >>