Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #arret de la cigarette

2 ans!

5 Novembre 2019, 09:00am

Publié par tinotte

Coucou tout le monde !

 

Aujourd’hui, est une date importante pour moi.

Ça fait 2 ans… 2 ANS que j’ai dit STOP à la cigarette !

Le 04 novembre 2017 à 23h59, j’ai écrasé ma dernière cigarette, craché les dernières volutes de fumée.

Ça a été difficile, ça l’est encore. Il n’est jamais facile de dire adieu à une addiction quelle qu’elle soit, mais je suis fière de moi !

 

Ces derniers temps, il m’arrive de rêver (cauchemarder), TOUTE la nuit que je fume. Mais je fume des paquets entiers, sans arrêter, et le pire c’est que je n’en retire aucun plaisir !

Je me réveille dégoûtée, étonnée, parfois en pleurs en ne sachant pas si c’était la réalité ou non. Puis je me rends compte que mon cerveau me joue des tours…

Est-ce à cause de la période « anniversaire » ou encore le stress des évènements ? Je ne sais pas, mais une chose est sûre : Je ne retournerais pas en arrière ! Ces 2 années sont à moi, je les ai gagnées et j’ai combattu pour y arriver.

J’ai repris le sport et je suis plus endurante qu’avant, j’arrive même à monter mes 5 étages à pieds sans être essoufflée à en avoir les poumons qui brûlent.

Certes, j’ai pris du poids, mais je sais que je vais me reprendre en main.

En plus, avec la sortie prochaine de mon roman, pourquoi aurai-je envie de replonger dans le tourment de la dépendance ?

J’ai déjà une dépendance (moins nocive, je pense) dont je tente de me détacher progressivement, du moins de prendre du recul… alors je ne vais pas rajouter quelque chose qui va me détruire la santé !!

 

Bref, tout ça pour dire JOYEUX DEUX ANS A MOI et à ma combativité, ma persévérance, ma ténacité…

JOYEUX DEUX ANS à vous qui me supportez, qui avez subi mes crises, mes colères, mes pleurs, mes moments de stress plus qu’intenses…

 

A vous qui aimeriez arrêter, sachez que chaque chose arrive un jour ou l’autre.

Pour ma part j’y suis arrivée car j’ai eu un choc émotionnel, et quand je baisse les bras (oui, ça arrive malgré tout), j’y repense et ça me donne la force de me battre pour moi, mais pour eux aussi…

 

Prenez soin de vous et de ceux que vous aimez…

A bientôt : ) :*  

Voir les commentaires

début juillet 2019

6 Juillet 2019, 17:00pm

Publié par tinotte

Bonjour, Bonjour la compagnie !

 

J’espère que vous allez bien ! Pour certains les vacances ont commencé, pour d’autres il faudra attendre encore un peu… Pour ma part ce sera en septembre donc j’ai le temps de voir venir.

 

J’ai quand même pris quelques jours en ce début juillet pour retourner en région parisienne. Vous allez vraiment finir par vous demander pourquoi je suis partie de là-bas si c’est pour y être toujours… *sourire*

 

Bref, mardi, départ en début d’après-midi pour aller chez ma chouchoute et passer quelques jours dans sa petite famille.

Mercredi (jour de l’anniversaire de mon papa), nous sommes allées au concert de P!NK. Que de péripéties pour arriver jusque là mais sans vous mentir, si c’était à refaire, je le ferais sans hésiter une seule seconde. J’ai passé presque 9h en voiture pour faire 250 km sur 2 jours et vous savez quoi ? Je n’ai pas râlé, pas pesté. J’étais là, j’étais bien et je ne me suis pas pris la tête une seule fois. J’ai voyagé de mon point de départ à la gare de l’Est, pour rejoindre la défense, retourner au point de départ (quasiment) et retourner à la défense puis rentrer au point de départ pour dormir (quand même) tout ça avec le sourire sur le visage. Tout ça parce que je me sentais bien, détendue, heureuse. Oui, oui, vous avez bien lu… HEUREUSE.

 

Le concert a été une pure extase. Magique. Fabuleux. P!NK est une véritable artiste. Une femme, une maman, une chanteuse, une acrobate, une femme qui défend plusieurs causes et qui donne. Elle donne à son public et celui-ci le lui rend bien. C’est un des plus beaux concerts auquel j’ai pu assister. En écrivant ses mots j’ai encore des étoiles dans les yeux.

 

Jeudi, j’ai ramené à la gare de l’Est les personnes que j’étais allées chercher le mercredi et là encore une fois, tout en zénitude. Je commence à m’épater moi-même *rire*.

Je vous avoue que cela m’a tout de même épuisé mais ça valait le coup vraiment. Ces moments que je partage avec ma chouchoute sont toujours très intenses et forts car rare depuis un an maintenant.

 

Vendredi, le 5 donc, j’ai pu « fêter » mais 20 mois d’arrêt de la cigarette. Je suis fière du chemin que je parcours chaque jour. Fière de cette décision que j’ai prise il y a donc bientôt 2 ans.

C’est vrai que ce n’est pas une partie de plaisir tous les jours mais quand je vois que je peux monter mes 5 étages à pieds sans devoir m’arrêter au 3ème étage pour chercher mon souffle, quand je remarque ma peau qui reprend un aspect plus lisse, plus « pur » je ne peux que me féliciter.

 

Je vous souhaite de bonnes vacances si vous avez cette chance et plein de courage si vous devez attendre encore un peu.

 

A bientôt : ) :*

Voir les commentaires

ça avance...

7 Avril 2019, 19:00pm

Publié par tinotte

Bonjour, Bonjour tout le monde !

 

Encore une longue absence de ma part… je vous avez prévenu mais je pensais pouvoir rédiger un article plus tôt…

Le temps file à une vitesse vertigineuse et je ne le vois plus passer. Ce temps manque aussi à d’autre personne pour que nous passions du temps ensemble et cela me dérange prodigieusement…

 

J’ai plein de chose à raconter !! (Ça ne change pas beaucoup de d’habitude vous me direz…)

Tout d’abord, quand j’ai repris le travail après mes congés (voir article congés mars 2019) il a fallu déménager toutes mes affaires de mon ancien bureau jusqu’au nouveau. Le mardi, j’ai reçu un appel pour me dire qu’un logement m’étais attribué. Qu’il me fallait le visiter rapidement. Rendez-vous pris pour le soir-même. Mes collègues m’expliquent désespérément comment me rendre à pieds à ce rendez-vous pendant d’interminables minutes… (J’ai oublié de vous préciser que j’ai un sens de l’orientation proche de zéro) car j’ai cet avantage que l’appartement se situe à cinq minutes à pieds de mon travail *sourire*.

Bref, j’arrive sur place, la dame me dit que l’appartement devrait me plaire. Il correspond à ce que je demande « de base ». Nous montons dans l’ascenseur, je la vois appuyer sur le chiffre « 5 » et je blêmis.  L’appartement est au dernier étage. Information non précisée lors de notre entretien téléphonique. Je n’étais pas prête dans ma tête mais je fais comme si tout allait pour le mieux.

Nous entrons dans l’appartement et là, coup de cœur. Si je l’avais visité en location privée j’aurais eu la même sensation. Nous entrons dans la salle à manger/ salon, je sens mon estomac se tordre un peu… La vue est sublime mais si haute… Le reste de la visite se fait avec une sensation de tanguer… je demande une nouvelle visite le jeudi pour me rassurer. Elle accepte et nous nous quittons.

Le jeudi arrive, je suis fébrile, je suis impatiente de revoir l’appartement. La visite se passe beaucoup mieux. J’imagine mes meubles là ou là, les voilages aux fenêtres, les soirées avec les copines… Vous comprendrez que je m’y vois déjà. Je dis à la personne qui me fais visiter que je le prends. Rendez-vous pris pour le lundi, pour la signature de mon bail.

 

La semaine s’est terminée avec un weekend chez ma chouchoute, ma meilleure amie et sa petite famille. Un weekend qui m’a fait du bien autant au cœur qu’à l’esprit. J’ai pris une bonne de câlins, j’ai aussi eu droit, à une merveilleuse phrase lors de ma sortie de la douche le dimanche matin qui était « tatie, je dois te dire quelque chose », je réponds donc « oui ma puce, dis-moi », et là, les yeux dans les yeux, le sourire coquin de ma petite princesse des neiges, elle me dit « je t’aime tatie ». Mon petit cœur à fondu de joie, d’amour, de tendresse pour cette petite fille que je ne vois plus beaucoup mais qui chaque jour qui passe est dans mon cœur au même titre que mes neveux de sang.  

Pendant ce weekend, nous avons pu aussi parler avec ma chouchoute, balader, dépenser des sous. Elle a pu voir mon comportement étrange lorsque je fais des courses, et en même temps, elle me connait tellement qu’elle n’a pas été choquée *rire*

Nous avons regardé des Disney (Vaiana), des Pixar (Monstres & Cie… mon préféré, j’ai découvert Vice Versa), on a regardé dicteur Strange aussi (je crois que je suis la seule à l’avoir vu sans m’endormir d’ailleurs *sourire*). Ils m’ont fait les plats que j’aime manger, m’ont fait découvrir des petites merveilles de chez Picard (mes hanches vont moins apprécier que mon palais…). Nous avons reparlé des prochaines fois où je reviendrai les voir et je suis impatiente de ce weekend du 19/20 mai !!! Puis juin, puis juillet (mais n’allons pas trop vite et savourons chaque instant).

J’aime ces moments avec eux car il n’y a pas de chichi, on ne se force pas. Nous restons nous-même et il n’y a pas à se poser de question.

 

Je suis rentrée chez « moi » ensuite car il fallait que j’aille signer mon bail le lundi. Depuis hier (samedi) nous avons (ma maman me donne un sacré coup de main) lessivé les murs, les plafonds et les portes. Lundi, je mets de l’enduit pour enlever tous les trous que les anciens locataires ont laissé, je ponce, aspire pour enlever les poussières puis je mettrais les scotchs de protections pour entamer la peinture le mardi. Il faut que pour le vendredi soir le maximum soit fait, voire même que ce soit fini car j’emménage le 20 avril et je reprends le travail lundi 15…

 

Le weekend prochain je passe le weekend avec ma sœur pour son enterrement de vie de jeune fille donc je ne serai pas présente, puis j’enchainerai le soir de la semaine avec les cartons à déménager donc je pense que je serai de nouveau absente du blog quelques temps…

 

Petite fierté aussi, me concernant, vendredi j’ai « fêté » mes dix-sept mois sans tabac et franchement, ces derniers temps ça a été difficile mais le fait de savoir que j’arrive à tenir, résister me rend fière de moi. Et je suis contente aussi car des personnes de mon entourage aimeraient tenter le coup aussi. Je ne peux que les soutenir.

 

Je sais que ce blog permet aussi à certaines personnes de savoir ce qui se passe dans ma vie car nous n’avons plus trop l’occasion de nous contacter ces derniers temps… mais moi aussi j’aimerai savoir ce qu’il se passe dans la vôtre…

 *j’ai besoin de mots, de présence et d’action… le silence est un poison qui me tue à petit feu*

(Tinotte

Tout droit réservé)

 

Prenez soin de vous.

 

A bientôt : ) :*

Voir les commentaires

début d'année 2019

6 Janvier 2019, 17:20pm

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour tout le monde…

 

Hier, le 5 janvier, ça a fait 14 mois que j’ai arrêté de fumer. Une date à laquelle je n’avais pas fait attention. C’est mon papa qui m’a fait réaliser cela. Lui il a dépassé les 32 mois. Je suis fière de lui et de moi.

 

Cette semaine de début d’année a été… étrange.

Entre les gens qui t’accostent et disparaissent aussi vite (il faut dire, je ne suis pas du genre à dire « oui » comme ça sans réfléchir alors ça n’a pas dû plaire, et bien sûr, tout en lâcheté car du jour au lendemain plus de nouvelle et « bloquer » les gens pour ne pas avoir à se justifier… mais je ne suis pas dupe…).

 

Entre ceux qui te disent que tu leur manque, qu’ils pensent à toi mais surtout ne pas donner de signe de vie (A quoi ça sert) mais par contre quand ces personnes sont disponibles je dois l’être aussi… Sachez que ça ne marche plus comme ça désormais.

 

Entre ceux qui te mentent et qui pensent que tu ne le sais pas…

 

Au travail où il m’a été demandé de gérer 3 postes en même temps, seule, sans formation. Des journées dont je ne vois pas le bout et qui m’épuisent moralement et physiquement.

Bien entendu peu de personnes comprennent.

Je dois être dispo tout le temps, en tout temps.

Mais je vais penser à moi. Mon bien être et Ma vie. Si ça ne plait pas, la porte est grande ouverte (vous pouvez être lâches et partir comme « le courant d’air » ou être adulte et avoir une discussion claire et honnête avant de disparaitre).

 

Bref, vous aurez compris, une première semaine de janvier qui me laisse un goût amer. Qui a vu des litres de larmes rouler sur mes joues mais je vais me relever.

Je serai moins gentille. Que les choses soient dites.

 

Prenez soin de vous et…

A bientôt :*

Voir les commentaires

Bienvenue 2019

1 Janvier 2019, 00:01am

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour à tout le monde,

 

Comme chaque début d’année, nous faisons un bilan de l’année précédente et prenons des résolutions pour l’année qui s’ouvre devant nous. Je ne ferai pas exception à la règle pour le bilan, mais je ne prendrai pas de résolution. Je vais juste lister des choses que j’aimerai faire, avoir, réaliser, surmonter…

 

Bilan :

ü  J’ai déménagé. Je suis revenue dans ma région natale (et du coup je squatte chez mes parents en attendant de trouver mon bonheur en logement)

ü  J’ai changé de travail. Toujours dans la fonction publique mais plus le même ministère, plus le même rythme, plus la même ambiance de travail.

ü  J’ai été au casting de « N’oubliez Pas Les Paroles ». J’ai été recalée mais je l’ai fait et j’y ai été seule, personne pour m’accompagner ou me soutenir physiquement (j’avais quand même du soutien par messages !!)

ü  J’ai présenté mon livre à « mon » éditrice. Il y a des choses à améliorer mais j’ai osé.

ü  J’ai perdu des amis.

ü  J’ai rencontré des personnes formidables, mais aussi des personnes égoïstes, méchantes…

ü  J’ai recommencé mes manucures.

ü  J’ai appris des choses sur moi, sur la nature humaine et sur les blessures qui ne se referment jamais vraiment.

ü  J’ai fêté mes un an d’arrêt de la cigarette !!!

ü  J’ai découvert des choses au plan personnel qui m’étaient inconnues ou que je connaissais mal.

ü  J’ai été voir Justin Timberlake (sur un coup de tête, hein ma chouchoute ?!) et Ed Sheeran (les billets m’ont nargué pendant un an sur le frigo !!)

ü  J’ai pleuré (beaucoup), ri (tout autant), espéré, aimé…

 

 

Pour l’année qui arrive :

Je vais éditer mon livre. Quoi qu’il arrive. Avec l’éditrice de départ, une autre maison d’édition ou en auto édition mais je le ferai.

Trouver un appartement. Ça devient urgent, primordial. J’aime mes parents de tout mon cœur mais là, ça fait 6 mois et j’ai l’impression que ça fait 10 ans.

Me remettre à sortir, rencontrer des gens. Qui sait peut-être rencontrer un homme avec qui j’aimerai partager des moments, un morceau de vie ?

Faire du tri dans ma vie sociale. Il ne devrait pas rester grand monde. Mais au moins ces amis-là seront sincères.

J’aimerai changer de voiture. J’ai des idées mais rien d’arrêté encore…

Continuer de vous écrire des articles chaque semaine, des poèmes quand je me sentirai assez forte pour vous publier tous ceux qui sont écris mais non publier…

M’ouvrir un peu plus au monde, en restant prudente… Ma confiance en l’être humain a pris une sacrée claque.

Aller voir mes ami(e)s éparpillés un peu partout… (« Paris », Nice, Toulouse, Amiens, Reims, Normandie…)

Visiter des morceaux de France que je ne connais pas ou redécouvrir (Alsace, Bretagne, Pays Basque, La Savoie…)

Être un peu plus égoïste et penser à moi. Mon bonheur. Et me dire que si je ne suis pas une priorité, la réciproque sera appliquée. Me blinder et me protéger.

 

Voilà, vous savez tout. Et vous, quels sont vos objectifs ?

 

Je vous souhaite une année 2019 meilleure que 2018. Une année qui puisse voir certains de vos rêves se réaliser voire même tous !! Je vous souhaite de réussir dans vos domaines professionnels, personnels aussi.

Je vous souhaite une année pleine d’amour, et de petits et grands bonheurs…

 

 

Prenez soin de vous, et de ceux que vous aimez…

A bientôt :*

Voir les commentaires

Un an!!

5 Novembre 2018, 12:10pm

Publié par tinotte

Bonjour, bonjour à vous !

 

Un article rapide pour aujourd’hui mais un article qui pour moi à son importance…

 

Aujourd’hui ça fait un an, un an que j’ai dit « j’arrête », un an que je tiens bon chaque jour.

Un an que j’ai arrêté de fumer.

Aujourd’hui je peux dire haut et fort que je suis fière de moi.

Je me suis fixée un objectif à moyen terme qui est celui-ci :

« Tinotte, il faut tenir un an de plus »

Je vais tenir.

Certes, c’est un combat de tous les jours, mais c’est chaque jour une victoire.

 

Voilà pour cet article, petit mais qui est, je pense, le plus important.

 

Prenez soin de vous et…

A bientôt :*

Voir les commentaires

août en RP - 1ère partie

7 Août 2018, 19:00pm

Publié par tinotte

Bonjour, Bonjour mes tinottiens :)

 

Comme vous le savez, je suis de retour en région parisienne pour un mois…

Là où je vis je n’ai pas internet (et impossible de capter le wifi de mes amies qui habitent pourtant à côté), du coup je vais tenir un mini journal que je vous ferai partager quand je trouverai une solution…

Après je ne vais peut-être pas faire du jour par jour jusqu’au 31 août… on verra… surprise *clin d’œil*

 

Samedi 04 août :

Départ 9h (pile !) pour le Val d’Oise où je vais reprendre mon ancien travail pour 4 semaines.

J’ai mis 1h de plus que d’habitude pour arriver… Entre les bouchons aux péages, l’impossibilité (ou presque) de se garer sur les aires de repos et les gens « mous du genou » qui ne savent pas où se trouve l’accélérateur sur leur voiture, j’ai cru ne jamais arriver. Il faisait une chaleur de folie en plus. Mais à 12h, me voici arrivée. Une amie me montre mon « chez  moi » pour le mois à venir et je suis sous le charme.  Je débarrasse la voiture et nous voici reparties chez la copine pour déjeuner au frais (elle a la clim… un pur bonheur !!!).

Ensuite, courses, rangement, ménage et rafraichissement avant de retourner chez l’amie pour attendre sa voisine, et mon amie également, et logeuse (ça en fait des titres pour une seule personne *rires*)  qui terminait le travail tard…

Entre deux, il y a ces messages que l’on reçoit, qui font du bien, qui redonne le sourire et qui nous montre que l’on compte…

J’ai hâte de revoir mes ami(e)s, hâte de les serrer dans mes bras… Envie de revoir certains collègues et d’autres beaucoup moins… *sourire*

 

Dimanche 05 août :

La nuit a été chaotique. Je ne suis plus habituée aux avions (eh oui, en à peine de mois… tout fout le camp, je n’arrête pas de le dire *rire*), les voisins ont fait la fête, puis sont partis (youpi !!), puis sont revenus (zut), plus qu’imbibés…

Petit détail important, chez mes parents, il y a la clim, on s’habitue aussi très rapidement à cette petite merveille de la technologie… alors gérer une nuit sous les combles, sans clim…

Je découvre aussi que le ballon d’eau chaude a décidé de faire grève et me prend une douche… froide… par ces températures caniculaires ça fait du bien mais je vous garantis que ça surprend (et pas forcément en bien *rire*)

Le midi, invitée chez une amie et collègue, on a beaucoup ri et bien mangé et ça m’a fait du bien… Ça m’a permis aussi de moins appréhender ma reprise du lendemain…

A mon retour en fin d’après-midi, je devais passer faire un simple coucou à mon amie, et on s’est retrouver à prendre un apéro (soft… mon amie est enceinte) et à manger ensemble… Du coup, je ne me suis pas couchée à l’heure prévue et qui s’est mis à paniquer pour le lendemain ??? (Cherchez pas… c’est moi !!)

Ah, et vous savez quoi?? 9 mois sans cigarette aujourd'hui!! 9 mois!! Franchement je suis trop fière de moi!!

 

Lundi 06 août :

J’ai eu chaud toute la nuit et j’ai eu tellement peur de ne pas entendre mon réveil que j’ai dû dormir 4h en tout et pour tout… vive la reprise du travail pour une angoissée de la vie comme moi *rire*

Un retour au travail qui me montre que finalement rien n’a changé… Il y a ceux qui sont heureux de te revoir et les faux-culs et punaise… ces deux mois loin d’eux m’ont fait un bien de dingue !!

La cerise sur le gâteau a été quand j’ai appris que finalement j’étais là mais que je ne servirais à rien finalement.

Etrange sentiment qui me revient en pleine figure, qui me prend aux tripes : n’être rien, ne servir à rien et être encore et toujours utilisée.

Sentiment amplifié en début d’après-midi avec cette relation amicale, étouffée dans l’œuf, avec des mots durs et méchants et surtout avec des mensonges (eh oui… les personnes pensent que je suis dupe mais non… sensible (trop) mais ne me prenez pas trop pour une truffe quand même !! *colère*). Avoir envie de m’abrutir et ne plus rien ressentir pendant quelques heures au moins…

Les copines (mes voisines du mois) qui me propose un apéro de « reprise du travail » qui se termine en apéro dinatoire… et ultra arrosé (sauf pour la copine enceinte)… Heureusement que je ne reprenais pas la voiture… Du coup j’ai été anesthésiée biiieeennnn comme il faut pour une partie de la soirée.

Pendant la journée, j’ai eu ce bonheur de voir, constater, que j’ai des personnes qui tiennent à moi en vrai, ou qui ont pris le temps pour moi d’être avec moi-même si ils ne le pouvaient pas physiquement… des messages qui réchauffent le cœur, qui nous donnent ce sentiment d’exister, qu’on peut compter aux yeux de quelqu’un…

A vous, un mot, je n’en trouve pas d’autre : merci.

 

Mardi 07 août :

La journée est longue, le temps parait suspendu…

En même temps, cela me laisse le temps de réfléchir à mon livre, mon histoire, mon blog (vous)…

A lui aussi, encore, toujours… Malgré la décision, il est là… il m’écrit, prend le temps alors qu’il avait dit qu’il ne pourrait pas… Alors je me dis qu’il pense à moi, mais en fait c’est à l’autre qu’il pense (non, pas de schizophrénie *rire*), cette autre Tinotte… et malgré tout il est là et il me manque… lui tout entier (et je sens le retour de manivelle approcher après cette annonce… mais c’est mon blog…)…

Et il y a BB (Bad Boy et non Brigitte Bardot… je ne peux pas la piffrer celle-là… c’est à cause d’elle de Kévin a été éliminé dans NOPLP… oui, je sais, il faut me suivre)… Il me fait rire, m’explique, m’écoute, je le fais rire (beaucoup beaucoup apparemment *rire*) et je ne me prends pas la tête, je ne me pose pas de questions (enfin si… toujours, tout le temps, à chaque seconde), je suis moi. Un bon ami il peut devenir (Yoda… oust, du balais !!)

Et cette absence aussi (voir journée du mardi), ces discussions qu’il n’y aura plus… Ça fait mal mais tant pi…

Je suis comme je suis, avec mes qualités et mes défauts. Oui je demande beaucoup, mais je donne aussi beaucoup…  C’est comme ça… A prendre ou à laisser…

 

La journée n’est pas finie mais mon récit s’arrêtera là pour aujourd’hui…

 

Bonne fin de journée et n’oubliez pas :

Prenez soin de vous (et de ceux qui comptent) !!

 

A bientôt : ) :*

Voir les commentaires

7 mois

5 Juin 2018, 21:18pm

Publié par tinotte

Bonjour, Bonjour !

 

Un petit article rapide ce soir, parce que je suis malade et que franchement je souhaite les douleurs que j’ai à personne, même pas à mon pire ennemi… quoi que… nan, même pas.

Je sais, il ne faut pas s’écouter, on avance, on relève la tête…  c’est dans la tête, bla bla bla… Je vous assure que ce n’est pas dans la tête là et que quand le doc te dit « ce sont de gentilles douleurs identiques à celles de l’accouchement »… comment vous dire que je ne voulais pas d’enfant (à moi), croyez-moi que j’en veux encore moins aujourd’hui…

 

Bref, cet article est surtout parce qu’aujourd’hui, 5 juin 2018, je fête mes 7 mois sans tabac !! 7 mois… le 7 c’est mon chiffre en plus *sourire*

Je suis franchement super fière de moi. Je me taperai bien dans la main toute seule mais j’aurai l’air trop bête (en même temps, toute seule chez moi, personne ne le verrai… allez, j’m’en tape 5 !!)

Je me serai bien fait un petit gâteau mais avec l’arrêt du tabac… la prise de poids est là et pourtant je ne grignote pas… Certaines personnes me disent même que je ne mange pas assez… Je mange à ma faim et c’est déjà bien (et je fais 3 repas par jours maintenant et un fruit de temps en temps en collation si vraiment j’ai faim… je dois prendre soin de moi… Demande à ne pas transgressée *sourire*)

 

Voilà, je voulais vous faire part de cette mini victoire sur moi-même, cette bataille que je mène chaque jour, cette envie que je combats à chaque instant. JE SUIS FIERE DE MOI. Notez le quelque part parce que ce n’est pas souvent que je dis ce genre de chose sur moi-même *clin d’œil*

 

On se retrouvera jeudi, je l’espère, pour les un an du blog… (si je peux… déménagement et microbes  *triste* et passer du temps (réel ou virtuel) avec les gens qui comptent *sourire jusqu’aux oreilles*)

 

Prenez soin de vous…

A bientôt :* ;)

Voir les commentaires

six mois

5 Mai 2018, 16:35pm

Publié par tinotte

Bonjour, Bonjour,

 

Aujourd’hui est une date importante pour moi.

Aujourd’hui ça fait 6 mois. 6 mois que j’ai arrêté de fumer. 6 mois que je me bats chaque jours contre moi-même pour ne pas traverser la rue en sortant du boulot pour aller m’acheter un paquet de clopes.

Chaque jour je suis confrontée à voir des fumeurs, à en côtoyer. Il y a des jours, ils peuvent fumer un paquet complet devant moi, me demander de leur tenir leur clope (allumée) pendant qu’ils cherchent un truc ou un machin, ça ne me fait absolument rien. Et il y a des jours où je tuerai juste pour tirer une latte sur la clope de n’importe qui tellement j’en crève d’envie.

 

Depuis plusieurs jours je vous assure que c’est difficile. J’ai repris la cigarette électronique SANS nicotine, juste pour le geste.

Chaque jour (depuis plusieurs jours), je pleure des litres et des litres de larmes.

Est-ce l’arrêt de la cigarette, mon cœur qui a été brisé une fois de plus, la pression du déménagement, la page à tourner au boulot, les ami(e)s qui me tournent le dos, un tout… ? Je ne sais pas, mais là, à l’instant où je vous écris, j’ai envie de fumer. J’ai envie de retrouver cette sensation de tenir une clope entre mes doigts, la voir se consumer, la fumer exhalée de ma bouche, cette fugace sensation de bien être (imaginaire) que cela me procurerait… Je sais que mon cerveau me joue des tours, que je dois résister et me battre…

 

Mais aujourd’hui j’en ai marre de me battre. Marre de me sentir inutile à mes yeux mais aux yeux des autres aussi.  Marre d’être celle de qui on se joue et qui doit toujours sourire et faire semblant. Marre de faire confiance aux gens pour finalement être déçue et être toujours celle qui souffre.

 

Alors oui, ces 6 mois sont une victoire et en même temps une bataille au quotidien.

Je suis fière de moi malgré tout. Ce matin, mes parents m’ont envoyé un sms pour me dire qu’ils sont fiers de moi, que j’ai fait le plus dur et qu’ils m’aiment. Aujourd’hui plus que jamais j’avais besoin de ces mots.

 

Certains peuvent se dire que 6 mois ce n’est rien, certes, c’est petit, mais vous ne savez pas tout ce que j’ai vécu durant ces 6 mois. Ces 6 mois sont pour moi comme une année.

 

Je vous souhaite un bon weekend !

Prenez soin de vous !

 

A bientôt : ) :*

Voir les commentaires

depuis le début de l'année

7 Mars 2018, 19:43pm

Publié par tinotte

Bonjour, Bonjour,

 

Depuis le début de l’année j’ai pris des décisions, j’ai fait des choix, j’en suis heureuse et je les assume pleinement. Ca ne va pas être toujours simple mais quand on veut avancer il faut y aller et se donner les moyens.

 

Tout d’abord, j’ai demandé ma dispo au travail, qui a été acceptée et je pars, je quitte la région parisienne en juin pour un retour aux sources, chez moi, chez les ch’tis. Je rentre à la Maison.

Bien entendu, cela ne se fait pas avec un maximum de stress (au cas où vous ne l’aviez pas encore remarqué, je pourrais passer le concours de la plus anxieuse du monde et je pense que je serai dans les premières au concours…)

Bref, au boulot, c’est tendu, mais quand je dis tendu c’est limite le froid polaire dans mon bureau… Je suis sur que si j’allais en antarctique l’ambiance serai limite caniculaire comparé au comportement glacial de mon « cher et tendre collègue ». Franchement, c’est une attitude enfantine et complètement stupide de régir comme il le fait. Il devrait être content que je parte vu qu’il sait tout mieux que tout le monde et que même les formateurs savent pas ce qu’ils disent quand ils forment les gens. LUI il sait, car il a la science infuse et que LUI est meilleur que tout le monde en tout domaine…

Ma responsable m’adresse la parole uniquement quand c’est nécessaire et  mon collègue a une attitude tout à fait normal, c’est moi qui suis de mauvaise foi.

Etant donné que mes autres collègues me disent que je suis courageuse de supporter ça, je ne pense pas que le souci vienne de moi. Enfin, que voulez-vous, je suis le vilain petit canard qui décide de lâchement laisser tomber ses collègues…

 

Ensuite, je vais retourner vivre quelques temps chez mes parents (non, je ne suis pas une Tanguy au féminin) vu que je n’ai pas encore de travail pour le moment, je ne peux pas avoir d’appartement, et ma sœur a ses enfants une semaine sur deux donc c’est compliqué.

La transition va être compliquée… Autant pour eux que pour moi.

Ils sont à la retraite, ils ont leur rythme, leurs habitudes… Moi je suis habituée à vivre seule, à manger quand je veux (et souvent mal, je l’avoue), à écouter ma musique et chanter comme une dingue (et même danser parfois), à passer des heures à lire ou écrire (mon livre ou mon blog ou à des copines)… Quand j’y vais pendant les vacances, je fais à leur rythme mais là… il va falloir qu’on se fasse les uns aux autres…

Note pour moi-même, prendre des calmants et non des vitamines ;)

 

Mes copines du nord m’ont dit être impatientes de mon retour.

Mes copines/amies « parisiennes » sont heureuses pour moi (pour les vraies) et savent que je vais revenir les voir alors ce ne sont pas des déchirures, même si je sais que quand je vais partir parce qu’il y en a une qui va particulièrement me manquer… Elle et son homme (bon lui un peu moins mais il n’est pas mon bff lol) et leur princesse des neiges et les peluches vivantes… Rien que d’y penser j’ai mon petit cœur tout triste.

En même temps, je déménage et la semaine suivante je vais chez elle, puis quinze jours après je vais voir Ed Sheeran en concert avec elle (et quelques milliers d’autres personnes mais ça c’est accessoire)… Je sais déjà que je pourrai vite reprendre ma dose d’elle, d’eux : )

 

Je sais qu’un tri naturel va se faire, que le temps fera que des personnes vont disparaitre de ma vie, et d’autres y entrer. La vie est ainsi faite et je me dois d’avancer. Penser à moi.

 

J’ai trop souvent laissé les autres avant moi dans ma propre vie. Il faut que cela change et à la veille de mes 35 ans j’ai eu ce déclic, cette envie de penser à moi, mon bonheur, mon bien être, ma vie, tout simplement.

 

Je vous avoue que ces derniers temps avec tout ça, il est difficile de résister à l’envie d’entrer dans un tabac et d’acheter un paquet de clopes. Mais ça a fait 4 mois. 4 MOIS que j’ai arrêté. Je ne veux pas tout foutre en l’air maintenant. Il y a eu des moments difficiles, il y en aura encore mais si j’ai tenu 4 mois, je peux tenir 5 mois, non ? Et je me dis que mon père qui était un pu**** de fumeur a arrêté depuis bientôt 22 mois, je peux y arriver. Y’a pas de raison que lui y arrive et pas moi. Je me suis trouvée cette nouvelle motivation pour m’aider à tenir le coup (on cherche là où l’on peut). Quand je pense que je pensais que ce serait facile… Que nenni, rien du tout… Chaque jour est un combat (surtout depuis lundi) et j’aimerai tant ne plus y penser, me dire que cette dépendance est derrière moi. Je persévère et ça viendra ( ou pas) mais j’y crois.

 

J’espère ne pas trop vous avoir soulé avec mon papotage (qui parfois est pour ne rien dire j’en conviens) mais j’avais besoin d’écrire tout cela.

 

A bientôt : ) :*

Voir les commentaires

1 2 > >>