Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

arrêt de la cigarette: presque 2 mois :)

27 Décembre 2017, 22:06pm

Publié par tinotte

Bonjour, Bonjour,

 

Un petit article aujourd’hui sur mes 52 jours d’arrêt de la cigarette.

Franchement, mis à part la 2ème semaine où j’ai été franchement imbuvable et désagréable et à fleur de peau, je le gère plutôt bien.

Mes amies sont fumeuses et ça ne me dérange pas du tout qu’elles fument devant moi. D’autant que l’odeur me plait toujours, par contre le tabac froid… beurk beurk et re-beurk !!

Celle qui a le plus de mal avec le fait de fumer devant moi c’est ma sœur et ça me fait rigoler. 

Je sais qu’il y aura des moments difficiles. On ne se sépare  pas d’une habitude de plus de 20 ans en 52 jours mais là je profite de ces moments « faciles », « gérables ».

Il y a des changements dans mon corps, dans mon comportement, dans ma vie. Tout n’est pas tout rose (surtout niveau santé) mais je me sens libéré d’un poids. Et en même temps parfois je me demande comment je faisais avant « quand je fumais ». C’est assez bizarre et je me dis que je ne suis plus « esclave » de cette chose néfaste.

 

Alors comme je vous le disais, niveau santé, ce n’est pas encore le top mais en même temps je le savais déjà : )

J’ai attrapé une sublime pharyngite-rhino-angine-grippette à mes un mois d’arrêt (je n’ai même pas pu fêter mes un mois car j’étais au lit avec 39.7 de fièvre pour vous dire), j’ai attrapé de l’acné… oui oui , je n’en avais jamais eu et voilà qu’à presque 35 ans je fais de l’acné. Le médecin dit que ma peau se détoxifie et que je fais l’acné que j’avais bloqué avec la clope pendant mon adolescence…

Du coup j’ai pensé à ma little girl (http://blogdunegirlado.over-blog.com/) qui avait fait un article sur l’acné il y a quelques temps, sauf que pour moi ça ne fonctionne pas à cause du fait que mon corps expulse ma pollution interne…

Dans le positif (oui il y en a, bien évidemment !!) je retrouve plus d’odorat, des odeurs que je connaissais mal sont plus nettes.

Le goût revient aussi progressivement. Pour tout vous dire, j’arrive même à manger des choses que je n’arrivais pas du tout à manger avant (du saumon par exemple, je n’en mangerai pas 1kilo mais ça se mange).

Je me rends compte que quand je suis au téléphone, par exemple, je peux faire plein de choses, alors qu’avant je restais assise à ma table ou je faisais les cent pas dans la rue en fumant clope sur clope.

Là, je peux faire mon ménage (pas l’aspirateur, hein, ça va sans dire), ma vaisselle, étendre mon linge, ranger des trucs qui trainent… et du coup je gagne un peu de temps, et ce n’est pas négligeable.

 

Je ne suis plus non plus à tout le temps me dire, quand je vais chez quelqu’un, « est ce que je lui coupe la parole pour sortir et fumer ma clope ? » ou encore au resto « entre le plat et le dessert j’ai le temps d’aller m’en griller une…ça va le faire et après hop une autre aussi » comme si quand on va chez des amis ou au resto avec ces mêmes amis on est stressé au point de devoir aller fumer ?! Justement, on ne devrait pas avoir envie de cela, on devrait avoir envie de rester avec eux et pas de se couper d’eux pour aller fumer.

 

Je ne suis pas en train de faire une leçon de morale ou quoi que ce soit, que l’on se comprenne bien, je parle de moi, de mon point de vue et de mes pensées. Vous pouvez demander à mes amies, elles vous diront que je ne leur fait pas de critique sur le fait qu’elles fument. Justement, je comprends leur envie, leur besoin de fumer. Et je ne me permettrai pas de leur dire quelque chose.

Si un jour elles veulent arrêter (comme ma sœur, qui a décider qu’elle arrêterait dans quelques temps) je les soutiendrai, je serai avec elle dans cette foutue galère (surtout au départ). Le tout quand on veut arrêter (et c’est encore une fois MON POINT DE VUE A MOI) c’est qu’il faut être prêt(e). Dans sa tête, dans son corps et savoir bien s’entourer. Bien sûr il y a des substituts et je vous encourage à les utiliser si vous ne vous sentez pas de faire sans. Moi j’ai utilisé ma cigarette électronique (sans nicotine) 4 jours. Pendant la 3ème semaine d’arrêt et depuis plus rien. Je n’en ressens ni l’envie, ni le besoin. Je vais même la donner à ma sœur avec des embouts tous neufs que j’ai acheté là il y a quelques semaines.

 

Bon courage à vous tous qui avez arrêté, la route et longue. Personnellement, à 52 jours je sais que je n’ai pas fait le plus dur du chemin mais je suis motivée.

Bonne chance et courage à vous qui voulez arrêter, n’hésitez pas à commenter ou mailler au besoin, le soutient c’est important dans ce genre de situation, ou il y a tabac info service (je n’ai pas testé mais si ça existe ça doit être utile).

 

A bientôt (en janvier je pense)

Commenter cet article

Le blog d'une blablagirl 30/12/2017 10:33

Trop fière de toi ma tinotte, je savais que tu y arriverais, je suis contente que tu es réussi à arrêter même si la bataille n'est pas encore gagnée ! ^^
Pour l'acné, je ne savais pas que ça pouvait prendre quand tu arrêtais de fumer, mais je pense que ça partira quand ton corps aura enlever toutes les mauvaises substances !
En tout cas bravo ma belle et courage pour la suite :*

tinotte 03/01/2018 15:05

Merci BBG! j'avoue que je suis fière de moi aussi :)
Pour l'acné c'est ce que m'a dit mon médecin, après je n'y connais rien donc du coup je ne peux pas dire si c'est vrai ou pas... J'en ai de plus en plus mais bon, je ne suis pas dans l'optique de rencontrer l'amour de mma vie donc c'est pas grave lol
Merci encore pour tes encouragements !!
Gros bisous BBg :* :*